Les lauréats 2017 des Prix de la Solidarité Etudiante

Le 20 juin 2017, en présence d'Antoine Frérot, président-directeur général de Veolia, la fondation Veolia et la direction des ressources humaines de Veolia ont révélé les lauréats de l'édition 2017 des Prix de la Solidarité Etudiante.



Les quatre projets des associations lauréates en 2017 :

PSE 2017 - Rés'eau

L'équipe de RES'eau avec Antoine Frérot, pdg du groupe Veolia.

1er prix - RES’eau, association d’élèves ingénieurs issus de Tecomah, ISTOM et ENGEES, pour leur projet d'alimentation en eau potable dans un quartier de la ville de Tacloban aux Philippines. 
Dans une zone détruite à plus de 80% par le typhon Yolanda en novembre 2013, RES’eau et l’ONG locale Kaloob ont mis en place un captage des sources et un réseau de distribution gravitaire d’eau potable, permettant de fournir 20 litres d’eau potable par jour et par habitant, d’une qualité conforme aux exigences de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Créé en 2012, RES’eau réalise des projets de solidarité internationale dans le domaine de l’eau et de l’assainissement en Afrique et en Asie.
Dotation : 7 000 € pour l'achat de matériel (parpaings, canalisation PVC, kit d’analyse bactériologique).

PSE 2017 - Le Baba

L'équipe du Baba avec Jean-Marie Lambert, directeur général des ressources humaines de Veolia (premier à gauche), et Patrice Fonlladosa, directeur des activités Afrique et Moyen-Orient de Veolia (4e en partant de la gauche).

 

2e prix - Le Baba, association étudiante de Sciences Po Paris, pour la création d’un "marché cantine" itinérant à Paris où des réfugiés et des immigrés partagent leur culture culinaire avec les Franciliens. 

A terme, l’association pourra se transformer en coopérative créatrice d’activité et d’emploi, pour favoriser l’intégration professionnelle et sociale des migrants en Île-de-France, et offrir aux chefs cuisiniers le statut de salarié-entrepreneur. Les étudiants recrutent les cuisiniers dans les centres d’accueil, en collaboration avec l’association d’insertion Aurore, et déploient des partenariats avec des écoles de cuisine pour les former. Le Baba est accompagné depuis sa création par l’ONG Enactus France.

Dotation : 4 500 € pour l'achat du matériel nécessaire à la construction de 3 roulottes cantines.

A terme, l’association pourra se transformer en coopérative créatrice d’activité et d’emploi, pour favoriser l’intégration professionnelle et sociale des migrants en Île-de-France, et offrir aux chefs cuisiniers le statut de salarié-entrepreneur. Les étudiants recrutent les cuisiniers dans les centres d’accueil, en collaboration avec l’association d’insertion Aurore, et déploient des partenariats avec des écoles de cuisine pour les former. Le Baba est accompagné depuis sa création par l’ONG Enactus France.
Dotation : 4 500 € pour l'achat du matériel nécessaire à la construction de 3 roulottes cantines. 
 

PSE 2017 - Yokoumi

L'équipe de Yokoumi avec Thierry Vandevelde, délégué général de la fondation Veolia (2e en partant de la gauche), et Boris Efremenko, coordinateur de l'activité Traitements biologiques des déchets chez Veolia (à droite).

3e prix -  Yokoumi, association d'étudiants de Sciences-Po Toulouse, pour leur soutien à une coopérative de femmes du village de Kelizio, au Togo, qui fabrique de manière traditionnelle des produits cosmétiques à base de beurre de karité.

Créée en mars 2017, Yokoumi va mettre en place en France et au Togo une filière de commercialisation, auprès de Comités d’entreprises de grands groupes et de chaînes hôtelières d'Afrique de l’Ouest. Elle reversa une partie des bénéfices à Solidarité enfance et vie, une ONG togolaise de microcrédit qui a déjà permis à 350 femmes du pays de développer une activité.
Dotation : 3 000 € pour financer les tests dermatologiques.

 

PSE 2017 - OAN

L'animateur d'OAN International entouré par Javier Martin Sanz, responsable technique chez Veolia Espagne (à gauche), Thierry Vandevelde, délégué général de la fondation Veolia (à droite), et Fanny Trap, directrice de la communication de Veolia Espagne.

Prix du public - OAN International, association créée par des étudiants de l'Universidad Politecnica de Madrid pour leur soutien à la clinique d’Anour et l’hôpital Sounon Sero, au Bénin.

Les deux établissements qui accueillent chaque année 300 000 patients béninois, nigériens et burkinabés, subissent des coupures fréquentes d’électricité, ce qui rend difficile la stérilisation du matériel médical. OAN International y installera deux autoclaves fonctionnant à l’énergie solaire et formera le personnel médical à leur maintenance.
Dotation : 2 000 € pour l'achat des concentrateurs solaires, de récipients à pression et du matériel d’entretien.