Actualités

Le 12 décembre 2020, cinq ans après l’adoption de l’Accord de Paris, la goélette Tara est repartie en mer pour une nouvelle expédition baptisée “Mission Microbiomes”, menée avec le soutien de la fondation Veolia.
Aux côtés de la Fondation Aznavour et de l’ONG Electriciens sans frontières, la fondation Veolia s’est mobilisée pour que des dons humanitaires soient acheminés jusqu’aux populations affectées par le conflit du Haut-Karabagh.
Fin octobre, à l’invitation du Partenariat français pour l’eau et de la fondation Veolia, des experts ont participé à deux journées d’échanges sur l’accès à l’eau et à l'assainissement en contexte d’urgence humanitaire : les Ateliers WASH de l’humanitaire.
Touché fin août par de fortes pluies, Niamey est en partie sous les eaux : plus de 350 000 sinistrés sont à déplorer. Face à la situation, la fondation Veolia s’est mobilisée en envoyant des volontaires Veoliaforce et du matériel en partenariat avec la Société d’exploitation des eaux du Niger.
Un mois après l’explosion qui a dévasté Beyrouth, le 4 août, l’intervention menée par la fondation Veolia sur le terrain se poursuit. Une première mission de diagnostic a été menée mi-août et un nouveau déploiement de volontaires Veoliaforce est en cours.
Jean Haëntjens et Bénédicte Solle-Bazaille ont été distingués lors du 15e Prix du Livre Environnement remis le 12 septembre à Nancy par le président du jury, le philosophe Dominique Bourg.
La fondation Veolia dresse un premier bilan de son action humanitaire auprès des plus démunis confrontés à la crise sanitaire de la Covid-19.
Une quarantaine de projets soutenus, une vingtaine de missions de mécénat de compétences réalisées à travers le monde... Retrouvez dans le rapport d'activité 2019 de la Fondation.
Au printemps 2020, le monde a vécu au rythme du Covid-19 et la République démocratique du Congo au rythme des inondations... La province du Sud-Kivu a subi de violentes intempéries. Mobilisées dès les premiers jours, les autorités locales ont été soutenues par des acteurs internationaux pour rétablir l’accès à l’eau et éviter que le Covid-19 se double d’une épidémie de choléra.