De l'eau pour les villageois Massaï au sud du Kenya

La commune d'Alénya (Pyrénées-Orientales) parraine la création d'un forage afin d'alimenter en eau potable une école et un internat ainsi que toute la population environnante.

Humanitaire et Développement

Lieu
Purko, Kenya

Parrain
Philippe Mignard

Dotation
10 000 € au Comité du 15/10/2013

Porteur du projet

Comité de Jumelage, d'Echanges et d'Amitié entre les Peuples de la Ville d'Alénya (CJEAPVA)

« Nos petites gouttes d'eau finissent par remplir de grands réservoirs ! »

Philippe Mignard

Le Comité de jumelage, d'échanges et d'amitié entre les peuples de la ville d'Alénya (Pyrénées-Orientales) s'est fixé pour objectif de nouer et développer des liens entre la commune et des agglomérations, villes ou villages et leurs populations en Europe et dans le monde afin de contribuer à un monde plus solidaire.

Afin d'améliorer la scolarisation des enfants, le gouvernement kenyan a aidé la Purko Primary school, qui compte plus de 600 élèves et située à 6 km d'Ilkiremisho, à construire deux internats de 120 places chacun (un pour les garçons, un pour les filles). Alors que les travaux sont terminés, les locaux sont en partie inutilisables, car le village ne dispose pas d'eau : l'aide octroyée par le gouvernement (1 million de shillings kényans) afin de construire une adduction est insuffisante. La communauté Massaï a sollicité le Comité de jumelage et Électriciens sans frontière (ESF), partenaires du projet d'internat, pour compléter cette aide.

Eau, qualité de vie et santé vont de pair

Il s'agit de forer et d'installer une pompe alimentée par un système photovoltaïque ainsi que le réseau qui pourra alimenter l'école, les deux internats ainsi que des communautés voisines. L'école possède un terrain à 200 mètres de distance où il est possible de réaliser le forage et produire 40 m3/jour d'eau potable. Cela évitera le transport de l'eau par les femmes et les enfants sur de nombreux kilomètres, améliorant les conditions de vie au quotidien de la communauté et la santé de l'ensemble des populations environnantes (plusieurs milliers de personnes).

La gestion des équipements et de la ressource est assurée par un « Comité de l'eau » qui est le garant de la pérennité des installations. Tous ses membres ont reçu une formation, in situ et lors de séjour sur la commune d'Alénya sur les ouvrages gérés par la Communauté de communes Sud Roussillon. Ce comité a pour mission d'exploiter les équipements dans les règles de l'art, en respectant les modes opératoires définis par les techniciens installateurs. Il participe à la sensibilisation de la population pour l'usage de l'eau à des fins de salubrité publique. Il peut introduire à terme le principe de vente d'eau aux utilisateurs, ce qui permettra d'assurer le fonctionnement et l'entretien futur des installations.

De l'eau pour les villageois Massaï au sud du Kenya

La Fondation soutient ce projet financièrement et met à disposition l'expertise de volontaires de Veoliaforce pendant toute la durée des travaux de création du pompage et de ses équipements, en collaboration avec ESF et le Comité.