Des chantiers d'insertion dans le bâtiment


En Ardèche, les ateliers d'AIME participent à l'insertion professionnelle de personnes en difficulté en les formant aux métiers du bâtiment. Et grâce à leur travail, le patrimoine local est revalorisé.

Social et emploi

Lieu
France

Parrain
Robert Bozza

Dotation
20 000 € au Comité du 26/03/2008

Porteur du projet

A.I.M.E. Agir, Innover, Mobiliser, Essaimer

« J'ai récemment visité un chantier de restauration d'un rucher avec des matériaux strictement locaux et naturels. J'ai été impressionné par la qualité du travail accompli et l'atmosphère collective et positive régnant sur le chantier. »

Robert Bozza

Après dix ans d'actions dans les Yvelines et les Hauts de Seine, l'association AIME (Agir, Innover, Mobiliser, Essaimer) s'est installée en Ardèche où elle poursuit son activité de formation et d'accompagnement des personnes en difficulté.
Son but ? L'aide à l'insertion sociale et professionnelle dans cette zone rurale où le taux de chômage est parmi les plus importants de la région Rhône-Alpes. Elle y propose une mobilisation autour d'un projet professionnel et une formation pré-qualifiante.

En 2008, les ateliers d'AIME ont lancé deux chantiers spécialisés dans le bâtiment. Ouverts aux chômeurs et aux Rmistes envoyés par les missions locales ou l'ANPE, ces ateliers offrent un Contrat d'Accompagnement ou un Contrat d'Avenir de six mois renouvelables à une trentaine de personnes. Celles-ci sont formées aux techniques des ateliers de restauration de patrimoine et de rénovation et d'éco-construction utilisant des matériaux et techniques de construction HQE, le but étant de les aider à retrouver un emploi durable à la fin de cette période, ou de pouvoir suivre une formation qualifiante.

La réinsertion professionnelle au profit de tous

 

Les ateliers d'AIME répondent à un réel besoin local en s'attelant à de petits chantiers peu prisés par les entreprises classiques du fait de leur situation géographique éloignée, du faible volume de travail ou, au contraire, nécessitant beaucoup de main d'œuvre. Ses clients principaux sont des collectivités locales, des associations et même des particuliers qui remplissent ainsi son carnet de commandes.

À travers ces chantiers, les salariés des ateliers AIME participent à la mise en valeur du patrimoine de l'Ardèche souvent abandonné. Grâce à leur travail de professionnels, plusieurs rénovations sont en projet: le château de Craux à Genestel près d'Aubenas, les murets en pierres sèches et les terrasses du Jardin de la Beaume, ainsi qu'un séchoir à Châtaignes dans le Parc Naturel des Monts de l'Ardèche.