Des haltes garderies mixtes pour un meilleur développement des enfants handicapés


Les enfants "IMC*" souffrent de handicaps moteur et de grandes difficultés d'apprentissage qui rendent leur insertion sociale difficile. Pour les aider, l'APETREIMC développe des haltes-garderies mixtes, où ils côtoient des enfants valides.

Social et emploi

Lieu
France

Parrain
Nathalie Arzel, Veolia Propreté

Dotation
25 000 € au Comité du 27/05/2008

Porteur du projet

APETREIMC

« Je suis concernée par cette situation dans la mesure où mon neveu, Thomas, 7 ans, est IMC après une naissance prématurée. L'IMC se traduit pour lui par des troubles de la marche - il boîte fortement - et des difficultés d'apprentissage. L'association a joué un rôle déterminant dans les progrès qu'il a réalisé depuis sa naissance. Grâce à elle, il peut désormais marcher et son intégration en CP est prévue à la rentrée prochaine. »

Nathalie Arzel

L'infirmité motrice cérébrale (IMC) est liée à une lésion au cerveau qui survient lors de la grossesse ou de l'accouchement, voire dans les premiers mois de la vie. La naissance prématurée en est l'une des causes les plus fréquentes. Elle se traduit par des difficultés motrices chez le nourrisson et entraîne ensuite des handicaps lourds dans la communication, l'apprentissage ou le déplacement.

L'Association pour l'éducation thérapeutique et la réadaptation des enfant infirmes moteurs cérébraux (APETREIMC), créée en 1978 par Michel le Metayer et le professeur Guy Tardieu, s'applique à offrir aux enfants atteints par ce handicap une prise en charge collective précoce pour leur apporter les meilleures conditions d'éducation et de rééducation afin de faciliter leur insertion dans une vie sociale normale.

Un projet généreux et nécessaire

Pour ce faire, l'association a créé des lieux qui accueillent des enfants IMC et des enfants valides. Ces haltes-garderies mixtes, qui comptent 60% d'enfants valides pour 40% d'enfants handicapés, permettent de partager quotidiennement des jeux et des activités avec les enfants valides, tout en développant une prise en charge éducative et thérapeutique adaptée. Elles aident par ailleurs les parents à échanger et leur offre un soutien nécessaire.

Mais le matériel adapté aux enfants IMC coûte très cher et doit être renouvelé régulièrement. La fondation Veolia, sollicitée pour financer ces matériels et logiciels spécialisés, a accepté d'aider l'association en soulignant la nécessité d'aider des enfants lourdement handicapés à s'insérer dans une vie sociale normale.

*IMC : Infirmes moteur cérébraux