Des vacances pour retrouver le goût à la vie


Comment autoriser les enfants suivant un traitement médical lourd à partir en vacances ? S'inspirant de l'initiative américaine fondée par Paul Newman, Hole in the wall camps, l'association française l'Envol a créé un centre de vacances spécialisé unique en France, qui doit être aujourd'hui agrandi et rénové.

Social et emploi

Lieu
Château de Boulains, France

Marraine
Brigitte Robin Amour

Dotation
45 000 € au Comité du 05/12/2006

Porteur du projet

L'Envol

« Apporter de la joie de vivre dans des périodes où les enfants souffrent dans leur chair mais aussi dans leur cœur semble leur être une aide précieuse pour lutter contre la maladie. Le témoignage des enfants le démontre. »
Brigitte Robin Amour

Depuis 1997, l'association L'Envol pour les enfants européens propose à de jeunes malades atteints de pathologies graves de retrouver la joie de partir en vacances avec des copains. Pour cela, elle a équipé le domaine de Boulains, près de Fontainebleau (77), en un centre de vacances adaptées. Grâce à l'action d'une équipe médicale dotée de tous les appareils médicaux nécessaires, les enfants bénéficient du suivi médical sans lequel ils ne pourraient partir. Les petits malades atteints de cancer ou de mucoviscidose peuvent, par exemple, continuer de suivre leurs traitements de chimiothérapie ou d'oxygénothérapie.

Mais, pour que les vacances représentent une vraie coupure, les soins restent les plus discrets possible : à L'Envol, ce sont les soins qui s'adaptent à la vie de l'enfant et non l'inverse.

Reprendre confiance en s'amusant

 

Pendant douze jours, les fondateurs offrent aux enfants la possibilité de s'extraire un temps de l'univers médical qui reste leur quotidien et de vivre les joies de leur âge. Les jeunes vacanciers participent à de nombreuses activités sportives ou ludiques. Grâce à des équipements adaptés, ils peuvent, par exemple, s'initier à l'équitation ou à la pêche et expérimenter les arts du théâtre, de la musique, de la peinture... Ils ont aussi l'occasion de s'occuper d'animaux grâce à la petite ferme du parc. Et puis, comme dans tous les camps de vacances, ils profitent de l'ambiance avec les autres enfants à travers les jeux, les veillées et les animations. De quoi se créer de très beaux souvenirs.

Seul centre européen à proposer de telles vacances, l'Envol a accueilli, depuis sa création, quatre mille enfants et adolescents de 7 à 17 ans. Bien connu, il commence à ne plus pouvoir répondre à toutes les demandes de séjour qui affluent désormais. Aussi, l'association a fait le projet d'aménager le dernier étage du château afin d'augmenter sa capacité d'accueil. Un projet d'agrandissement qui aidera un nombre encore plus élevé d'enfants à renouer avec une certaine autonomie, à retrouver goût à la vie et à reprendre confiance en eux.