Développer le maraîchage pour sortir de l'exclusion


Les Jardins de Déméter, association d'insertion socioprofessionnelle spécialisée dans les domaines du maraîchage et de l'horticulture, a choisi de regrouper ses activités en un lieu unique afin de gagner en efficacité. Des travaux d'aménagement sont cependant à prévoir pour mutualiser les moyens humains et matériels.

Social et emploi

Lieu
Vulaines-sur-Seine, France

Parrain
Gérard Etcheverry

Dotation
20 000 €. au Comité du 03/04/2007

  Porteur du projet Les Jardins de Déméter

«  Sérieux, confiance, motivation... Telle est l'impression qui, selon moi, se dégage de ce projet porté par une association déjà reconnue pour la qualité et les résultats de son action.  »

Gérard Etcheverry

 

Lors de son lancement en 1992, une association d'insertion professionnelle se donnait le nom de la déesse grecque de l'agriculture et des moissons, Déméter, pour symboliser ses domaines d'intervention : la réhabilitation de terrains en friche, la culture maraîchère, l'horticulture ou encore la création et l'animation de jardins pédagogiques. Les Jardins de Déméter s'adresse à des personnes en grandes difficultés (bénéficiaires du RMI, sortants de prison, handicapés, chômeurs de longue durée...) à qui elle offre un suivi social en plus d'une formation professionnelle.

Quinze années d'expérience et de bons résultats (60 % des personnes accueillies retrouvent un emploi ou une formation qualifiante en fin de parcours d'insertion) ont conduit la communauté de communes Entre Seine et Forêt (où se situe la commune de Vulaines, l'un des points d'ancrage des Jardins de Déméter) à mettre un terrain de 6 000 m2 à la disposition de l'association.

Les atouts d'un regroupement

 

Au sein de ce grand espace, les Jardins de Déméter va pouvoir regrouper tous ses services - bureaux, locaux techniques et terrains agricoles - et mettre un terme à certains aspects contraignants de son organisation actuelle (arrosage coûteux de la pépinière avec l'eau du réseau - un puits existe sur la nouvelle parcelle - va-et-vient de l'outillage, déplacements multiples pour le personnel).

Pour cela, elle va installer un bungalow pour les sanitaires des femmes, construire des chalets en bois pour les services administratifs, une salle de formation, les vestiaires, la cuisine et le réfectoire, et, enfin, réhabiliter un appentis et deux tunnels de culture.

Grâce à ces aménagements, Les Jardins de Déméter pourra augmenter ses capacités d'accueil et passer de quatorze à vingt salariés en insertion. Cela se traduira aussi par une offre de production plus variée, proposée à la vente aux adhérents et aux habitants des communes voisines lors des marchés organisés sur le site de l'association. Autant de facteurs favorables pour sa pérennité.