La programmation informatique, levier d’insertion socioprofessionnelle au Vietnam

A Danang au Vietnam, des bacheliers vietnamiens qui n’ont pas les moyens de s’offrir des études bénéficient d’un apprentissage de la programmation informatique grâce à Passerelles numériques. L’association aide ainsi des étudiants méritants à franchir la dernière marche vers l’emploi.

Emploi & lien social

Lieu
Danang (Vietnam)

Parrain
Georges Germa

Dotation
20 000 € au Comité du 26/04/2017

Porteur de projet

Passerelles numériques

Passerelles numériques, association créée en 2005 à Phnom Penh (Cambodge), s’est développée et installée à Cebu (Philippines) en 2009, puis à Danang au Vietnam en 2010. Elle offre une formation courte de deux à trois ans à des jeunes issus de milieux très défavorisés dont la famille ne peut prendre en charge le coût de formation. Pour cibler le secteur dynamique de l’informatique, Passerelles numériques prépare au métier de programmeur informatique
 
Au Vietnam, l’association travaille en partenariat avec l’université publique locale de Danang. Le centre de formation créé en 2010 propose une formation (initialement de deux ans, aujourd’hui de trois ans) répondant aux besoins des employeurs et reconnue par le ministère de l'Éducation du Vietnam. A ce jour, 214 étudiants ont été diplômés au Vietnam et, en 2015, 96 % d’entre eux ont trouvé un emploi qualifié et gagnent deux fois plus que le salaire minimum régional (210 $ mensuels).
 
Les bacheliers âgés de 18 à 20 ans qui intègrent le centre sont sélectionnés par l’équipe de Passerelles numériques sur la base d’examens écrits, d’entretiens individuels, d’analyse de leur situation sociale, etc. Une fois leur candidature retenue, ils sont pris en charge pendant les trois années de formation : les apprentissages théoriques s’accompagnent de formation au monde de l’entreprise et d’un développement éducatif et social. Les étudiants vivent ensemble dans des dortoirs, situés à proximité des locaux de l’association, dans lesquelles ils y apprennent l’autonomie et la responsabilité, la confiance, la solidarité, le respect... Ils doivent gérer un budget pour payer la nourriture, les factures d’électricité et d’eau, élaborer des plannings pour les tâches ménagères, résoudre les problèmes relationnels au sein des groupes, etc.
 
Ce programme, que soutient la fondation Veolia, permet non seulement d’amener des jeunes défavorisés vers l’emploi, mais il est également directement créateur d’emploi pour la communauté vietnamienne. Une équipe de 20 personnes (dont 18 Vietnamiens) travaille sur l'encadrement et la gestion du centre. Et les bénéficiaires indirects sont nombreux : les parents (soit environ 790 personnes) et familles des étudiants voient généralement le jeune diplômé les aider financièrement une fois qu’il a décroché un emploi bien rémunéré. Enfin, les entreprises locales du secteur informatique, en pleine croissance à Danang, trouvent désormais des ressources qualifiées à embaucher.
 

Passerelles numériques, présente au Cambodge depuis 2006

En 2006, Passerelles numériques a créé un centre d'initiation informatique, le CIST (Center for Information Training System) pour permettre à des dizaines d’élèves de Phnom Penh de se former à l’informatique. En partenariat avec les associations Pour un sourire d'enfant (PSE) et Enfants du Mékong (EDM), Passerelles numériques a permis à de nombreux jeunes cambodgiens d’accéder à une formation qualifiante et valorisée. La fondation Veolia a participé à la création de ce centre.

En savoir plus.