Les activités Eau et Assainissement de la fondation Veolia au Burkina Faso

Active dans 10 des 13 régions du pays, la Fondation Veolia accompagne les communes burkinabés dans la maitrise de la compétence d’accès à l’eau potable et à l’assainissement. Renforcer la gouvernance locale du secteur de l’eau, consolider les infrastructures en hydraulique et en assainissement, appuyer les professionnels de l’eau du pays, sont trois des axes prioritaires de l’action de la Fondation répartie sur l’ensemble du pays.

24 projets menés

Mécénat de compétences : 30 jours/homme
Mécénat financier : 492 000 euros

131 565 bénéficiaires

Sahel  : provinces de Soum, Oudalan, Seno , Yaqha

Gorguel, Dalla, Senaikaye et N'goroua, province du Soum
  • Contenu des actions
    1) améliorer l'accès à l'eau potable par la réalisation de 4 forages positifs dans les quatre villages, et d'un puits busé dans un village du projet ;
    2) appuyer l'organisation des populations pour la gestion des forages et l'approvisionnement en eau potable à travers l'animation et la formation ;
    3) améliorer l'accès à l'eau pour le cheptel par la réalisation d'un bulli (mare naturelle surcreusée) dans le quatrième village et appuyer l'organisation pour la gestion de l'eau.
  • Principaux partenaires : Amitié Solidarité Savoie-Sahel
  • Contribution financière de la Fondation : 30 K€
Commune de Gorom Gorom, dans la province de l’Oudalan
1/
  • ​Contenu des actions : éviter les « guerres de l’eau » et assurer la gratuité de l’eau. Autour de la commune de Gorom Gorom, tous les villages ne sont pas équipés de puits. Avec Cap Solidaire, ICE3AL (Institut de coopération Europe Asie Afrique Amérique latine) démultiplie les points d'eau et prévoit 8 puits équipés de pompes manuelles dans les villages “sans eau” jusqu'à présent. Les puits artésiens construits évitent chaque jour une marche pénible à des dizaines de femmes. Quant à l'eau, remontée à bout de bras, elle est accessible gratuitement au plus grand nombre, rétablissant ainsi l'égalité entre villages.
  • Principaux partenaires : ICE3AL
  • Contribution financière de la Fondation : 30 K€
2/
  • ​Contenu des actions : renforcer l'accès à l'eau par la réalisation de 6 forages avec 6 jardins maraîchers (et les graines nécessaires à son ensemencement), avec 6 abreuvoirs. Point clé : par la suite, aucun Contribution financière de la Fondation financier supplémentaire. Les pompes, par exemple, ne nécessitent qu'un entretien basique, à savoir un simple graissage, une fois par an. Quant aux semences fournies, elles sont récupérées, séchées et réutilisées. L'expérience a montré qu'avec un accès à l'eau garanti, l'activité d'élevage pouvait atteindre l'autogestion.
  • Principaux partenaires : Cap Solidaire International
  • Contribution financière de la Fondation : 25 K€
Commune de Markoye, province de l’Oudalan
  • Contenu des actions : installation d'une irrigation adéquate pour la création d’un jardin maraîcher pour un hectare de culture en plein Sahel. Il est irrigué en goutte-à-goutte à partir d'une réserve d'eau, elle-même alimentée par un forage (débit 6 m3/h) et une pompe solaire. Exploité exclusivement par les femmes du Groupement Maraîcher de Markoye..
  • Principaux partenaires : L’Eau Partagée
  • Contribution financière de la Fondation : 20 K€

 

Eau partagée - Burkina Faso


Sud-ouest : provinces d'Ioba, Bougouriba, Poni et Noumbiel

Commune de Gaoua, province du Poni
  • Contenu des actions : approvisionnement en eau potable de 12 villages ruraux de Gaoua (60 000 habitants dont 40 000 dans les 56 villages appartenant à la commune urbaine), par la construction de 12 forages. 66 % des villages sont sans point d’eau moderne.
  • Principaux partenaires : Jumelage Fontenay-le-Comte / Gaoua
  • Contribution financière de la Fondation : 23 K€

 

A well, refurbishment, solidarity and social action in Burkina Faso 8707,raw,Bittou.jpg


Nord : provinces de Yatenga, Loroum, Zondoma, Passoré

Commune de Ouahigouya, province du Yatenga
  • Contenu des actions :
    1/ améliorer l'accès à l'eau potable dans la commune de Ouahigouya ;
    2/ pérenniser les ouvrages hydrauliques à travers le renforcement des capacités des structures locales chargées de leur gestion ; 3/ renforcer la capacité de maîtrise d'ouvrage de la commune en matière de gestion du secteur eau potable.
  • Principaux partenaires : Chambéry Ouahigouya
  • Contribution financière de la Fondation : 50 K€


Centre Nord : provinces de Namentenga, Sanmatenga et Bam

Kongoussi, province du Bam
  • Contenu des actions : sécurisation de l’approvisionnement en eau dans le cadre de la réalisation d’un centre d'éducation et de formation pour la jeunesse à Kongoussi. Elle se traduit par l’équipement d’un forage existant, l’érection d’un château d’eau et la mise en place d’un réseau d’adduction qui dessert tant les bâtiments que les cultures maraîchères autour du site
  • Principaux partenaires : A. F. E. C. (Association Frères des Ecoles Chrétiennes- Frères Lassaliens)
  • Contribution financière de la Fondation : 30 K€
11 villages isolés de la commune de Pibaoré, province du Sanmatenga
  • Contenu des actions : réalisation de 4 forages équipés de pompes à motricité manuelle type India ou Volanta.
  • Principaux partenaires : Burkina 35
  • Contribution financière de la Fondation : 10 K€
Issaogo, province du Sanmatenga
Contenu des actions : mise en place d’un forage pour rendre le centre de santé (construit par l’association Lafilavie) autosuffisant en eau, et permettant aux bâtiments d’être approvisionnés en eau et en électricité.
Principaux partenaires : Lafilavie
Contribution financière de la Fondation : 10 K€
Barsalogho, province du Sanmatenga
  • Contenu des actions : Réalisation d’un nouvel ouvrage hydraulique, dans le district sanitaire de Barsalogho
  • Principaux partenaires : Ouaga‘
  • Contribution financière de la Fondation : 7,5 K€

 

Water as a source of rural development in Burkina Faso 7943,raw,Kabouda-2.jpg


Plateau central : provinces de Ganzourgou, Oubritenga et Kourweogo

Kabouda, province de Ganzourgou
  • Contenu des actions : doter le village de Kabouda d’unréseau d’adduction d’eau. Il s’agit d’une réfection d'une retenue d'eau pour l'irrigation et le réapprovisionnement de la nappe phréatique et à installer un mini réseau d'adduction d'eau potable (avec un système de bornes gérées par un fontainier) complété par les branchements ad-hoc vers les bâtiments publics.
  • Principaux partenaires : Harnes Kabouda.
  • Contribution financière de la Fondation : 60 K€
Villages de Digré, province de Ganzourgou
  • Contenu des actions : Fonçage d'un puits pour l'alimentation et le maraîchage dédié à la cantine de l'école et le groupement de 10 femmes maraîchères.
  • Principaux partenaires : A.D.V.Z (Association de développement pour les villages de Zorgho).
  • Contribution financière de la Fondation : 5 K€


Centre : la province du Kadiogo, avec la capitale Ouagadougou

Village de Vadg-Yiri, à 15 kms de la commune rurale de Tanghin Dassouri (à 20 km de Ouagadougou)
  • Contenu des actions : Création d'une école primaire de 3 classes avec mobilier (tables, bancs) et bureaux pour les enseignants, avec puits attenant, latrines attenantes, ainsi qu’un moulin à mil.
  • Principaux partenaires : Le Grain
  • Contribution financière de la Fondation : 5 K€
Tanghin-Dassouri
  • Contenu des actions : doter 18 écoles de latrines pour que les 5600 enfants de la commune puissent aller à l’école dans un environnement sanitaire de qualité.
  • Principaux partenaires : Espoir Jeune Burkinabe.
  • Contribution financière de la Fondation : 4,5 K€
Banlieue de Ouagadougou
  • Contenu des actions : installer un système de pompage de l’eau lié à un forage. Projet porté par les enseignants de la filière BEP d’un lycée et d’une ONG locale.
  • Principaux partenaires : Lycée professionnel de Saint Aignan
  • Contribution financière de la Fondation : 3 K€

 

A school belonging to a whole village diaporama,9210-La-renutrition-Burkina-Faso.jpeg



Centre-ouest : provinces de Sissili, Ziro, Sanguie et Boulkiemde

​Kokologho, province du Boulkiemdé
  • Contenu des actions : réalisation d’une plateforme multifonctionnelle pour l’électrification et l’adduction d’un centre de formation agricole burkinabéTeed Beoogo .
  • Principaux partenaires : Voyages Séjours Découvertes.
  • Contribution financière de la Fondation : 8 K€
Bouloum-Nabyiri, province de Boulkiemdé
  • Contenu des actions : Forage afin de doter le centre de santé et la maternité d’un accès durable et suffisant en eau potable.
  • Principaux partenaires : Burkin'h2O.
  • Contribution financière de la Fondation : 7,5 K€
Zoula, province du Sanguié
Contenu des actions : Forage de 42 mètres de profondeur pour alimenter en eau potable l’école Sainte-Thérèse. L’eau utilisée jusque-là par l'établissement provenait de puits voisins à ciel ouvert, fournissant une eau d'assez mauvaise qualité qui, faute de mieux, était utilisée par la cantine.
Principaux partenaires : Terre Partagée.
Contribution financière de la Fondation : 5 K€


Centre-est : Kouritenga, Boulgou et Koulpelogo

Commune de Tenkodogo, province du Boulgou
Contenu des actions : réalisation d’une retenue d’eau sur un ancien marigot pour un meilleur approvisionnement en eau par la remontée des nappes phréatiques dans les puits et les forages, répondre aux besoins en eaux des populations et consolider et renforcer les activités agro-pastorales de proximité.
Principaux partenaires : Comité de Jumelage Coopération Rivière Ouéguédo (communauté de communes de Chinon-37)
Contribution financière de la Fondation : 20 K€
Village de Bittou, province du Boulgou
  • Contenu des actions : réalisation d’un forage équipé et rénovation des infrastructures de santé.
  • Principaux partenaires : Comité de Jumelage Coopération Bittou (ville de Châteauroux-36)
  • Contribution financière de la Fondation : 10K€

 

De jeunes ados en difficulté, solidaires d'un village du Burkina Faso 6969,raw,7SD982-Yenenga-1.jpg


Hauts-Bassins : Kenedougou, Houet ,Tuy

Commune de Karangasso-Vigué, dans la province de Houet
  • Contenu des actions :
    - soutien institutionnel pour le renforcement de la gouvernance locale par la structuration des services de la commune de Karangasso Vigué.
    - renforcement des infrastructures en hydraulique et assainissement, ainsi que la réalisation de deux nouveaux sites AEPS (adduction en eau potable simplifiée), ainsi que plusieurs centaines de latrines,
  • Principaux partenaires : ADAE (Association pour le Développement des Adductions d'Eau potable)
  • Contribution financière de la Fondation : 90 K€
Houndé, province de Tuy
  • Contenu des actions : amélioration du service décentralisé d'approvisionnement en eau potable et d'assainissement d'eau du sud du Burkina-Faso dans sept villages ruraux périphériques d'Houndé.
  • Principaux partenaires : ADAE (Association pour le Développement des Adductions d'Eau potable Bobo).
  • Contribution financière de la Fondation : 20 K€


Boucle du Mouhoun : Sourou, Kossi, Banwa, Nayala, Mouhoun, Balé

Village de Bwan, province du Mouhoun
  • Contenu des actions : création d’un puits afin de juguler les foyers infectieux des puits traditionnels. D’une profondeur de 80 mètres, il soulage le seul forage du village qui aliment 1500 personnes
  • Principaux partenaires : Yenenga.
  • Contribution financière de la Fondation : 10 K€
Village de Zingan, boucle du Mounhoum
  • Contenu des actions : Mise en place d'une unité de pompage photovoltaïque sur un forage existant. Construction d'un réservoir avec réseau de distribution et bornes fontaines.
  • Principaux partenaires : ALESA Desclaude (Association des Lycéens, Étudiants, Stagiaires et Apprentis du lycée Georges Desclaude (Saintes en Charente-Maritime).
  • Contribution financière de la Fondation : 8,5 K€