Life Project 4 Youth (LP4Y) installe des centres de formation en Inde pour jeunes en grande précarité

Après les Philippines, l’Indonésie et le Vietnam, Life Project 4 Youth a ouvert en Inde huit Life Projects Centers. Ces centres de formation à l’entrepreneuriat permettent à des jeunes en grande précarité d’envisager une insertion sociale et professionnelle par la création d’une micro-activité économique.

Social et emploi

Lieu
Calcutta et New Delhi (Inde)

Parrain / Marraine
Nicolas Germond
Justine Lerche

Dotations
10 000 € au Comité du 16/09/2015
​10 000 € au Comité du 13/10/2016
20 000 € au Comité du 10/04/2018
20 000 € le 19/06/2019

Porteur du projet

Life Project 4 Youth (LP4Y)

« Depuis plus d’un an et demi, je suis témoin du travail de LP4Y et de son impact en Inde. Dans un pays où une personne sur deux a moins de 35 ans et qui voit arriver chaque mois un million de nouveaux candidats sur le marché du travail, les jeunes des quartiers précaires sont les premiers à souffrir de l’exclusion. LP4Y n’aide pas seulement les jeunes à sortir de la précarité. LP4Y les dote des compétences nécessaires pour s’insérer et entreprendre. »
Justine Lerche

Life Project 4 Youth (LP4Y) a opté pour un positionnement original. L’association dédiée à l’intégration professionnelle et sociale des jeunes adultes de 18 à 24 ans mise sur l’entrepreneuriat pour aider les populations qu’elle vise. A proximité de bidonvilles, LP4Y a développé des incubateurs de microprojets entrepreneuriaux. Baptisées “Life Projects Centers”, ces structures proposent aux jeunes en grande difficulté qu’elles accueillent (mamans isolées, jeunes déscolarisés, handicapés, anciens détenus, etc.) un programme de coaching adapté : le « Professional Training for Entrepreneurs”.

"LP4Y, des écoles de l'espoir au plus près des jeunes exclus", retrouvez l'article paru dans Planet.

12 mois de formation et de coaching

Ce programme s’appuie sur un engagement des jeunes pendant 12 mois. Cinq jours par semaine ils doivent suivre un rythme hebdomadaire précis : deux jours et demi sont consacrés au développement et à la gestion de la micro-activité économique qu’ils choisissent ; un jour et demi doit leur permettre de se remettre à niveau sur le plan scolaire ; enfin, un jour de coaching personnel permet d’apprendre à gérer ses émotions personnelles et de verbaliser son projet de vie.
 
Pendant toute la durée de ce « Professional Training for Entrepreneurs » (PTE), les jeunes reçoivent une indemnité hebdomadaire, le « Life Project Money » pour les aider à devenir autonomes. Ce financement – un véritable investissement pour sortir les jeunes de l’exclusion – est un point fort de la pédagogie LP4Y. L’indemnité représente le double du seuil de pauvreté (1,5 €) tout en restant inférieure au salaire minimum local afin de ne pas démotiver les jeunes dans leur recherche d'emploi. Elle permet de sortir de la pauvreté dès l’arrivée au Centre et de pouvoir se former pendant un an tout en subvenant à ses besoins. Un coaching est prévu pour que le meilleur usage du Life Project Money soit fait.

2 000 jeunes accompagnés aux Philippines, en Indonésie, au Vietnam et en Inde

Depuis l'ouverture du premier centre aux Philippines en 2009, LP4Y a accompagné 2000 jeunes vers l'insertion professionnelle aux Philippines, en Indonésie, au Vietnam et en Inde. 1000 jeunes sont intégrés dans le monde professionnel, 300 en recherche d’emploi et 600 en cours de formation. Les actions de LP4Y ont eu des impacts positifs sur plus que 15 000 personnes. Plus de 80 volontaires de solidarité internationale assurent l’encadrement et la formation. En 2015, l’association démultiplie son effort en ouvrant quatre centres en Inde : deux à New Delhi et deux autres à Calcutta. Depuis 2017, LP4Y a également développé ses activités à Mumbai, à Bangalore, à Chennai et dans la zone rurale près de Raipur.
 
La fondation Veolia a soutenu l’ouverture d’un Life Project Center dans le bidonville de Chetla, au sud de la ville de Calcutta. Les jeunes Indiens qui y sont accueillis, suivent le parcours qui a déjà fait ses preuves dans les centres d’Asie du Sud-est. Ils sont accompagnés au sein du centre et en dehors, lors de la réalisation de leurs premières expériences professionnelles, jusqu’à la réalisation de leur projet de vie : intégration en entreprise, création d’une activité économique ou poursuite des études.

Veolia participe au développement des activités micro-économiques des jeunes suivis par LP4Y.

La Fondation a soutenu en 2016 la rénovation du centre de Pahar Ganj à New Delhi, pour améliorer les conditions d'accueil des jeunes, encadrés par les volontaires-formateurs de LP4Y. En 2018, elle renouvelle son accompagnement pour soutenir le « Life Project Money » de plusieurs équipes d’apprenants.

Chaque centre doit pouvoir accueillir deux à trois programmes de quinze à dix-sept jeunes chacun, avec l’idée que les revenus dégagés par les micro-activités économiques participent à l’équilibre financier du programme, permettant l’ouverture de nouveaux centres et l’accueil de jeunes toujours plus nombreux. L’action menée par LP4Y est ambitieuse mais assise sur une expérience avérée, au succès démontré.

A New Delhi, près de 200 jeunes ont été accompagnés depuis l'ouverture des Life Project Centers de Paharganj et Sangam Vihar en 2016. Plus de 60 sont intégrés professionnellement et une soixantaine sont en cours de formation. Les Jeunes travaillent dans des domaines divers et variés : employés de bureau, assistant en pharmacie, vendeurs dans la téléphonie mobile, au sein de l’Opéra, d'une boulangerie locale...
 

Suivez l'actualité de Life Project 4 Youth

Le site de l’association
La page Facebook dédiée