Un centre d'accueil adapté aux besoins des enfants des rues de Dakar


Pour permettre à des enfants aux trajectoires très dures de se reconstruire, le Samusocial Sénégal construit un centre d'accueil et d'hébergement à Dakar. Un nouvel édifice pour lutter contre le fléau des enfants laissés à l'abandon.

Social et emploi

Lieu
Dakar, Sénégal

Parrain
Jean-Claude Dupont

Dotation
60 000 € au Comité du 27/01/2009

Porteur du projet

Samusocial Sénégal

Site Internet du Samusocial Sénégal

« La démarche structurée que propose le Samusocial Sénégal permet à ceux qui ont la chance d'être recueillis, et qui souhaitent "s'en sortir", de faire la transition entre une enfance dans la rue et un retour à l'équilibre vers un projet de vie qui doit se construire dans le temps... La jeunesse de moins de 20 ans représente plus de 50 % de la population sénégalaise. Elle est l'avenir de ce pays et notre modeste contribution à son éducation pose les principes d'améliorations futures. »

Jean-Claude Dupont

Plus de 50 % de la population sénégalaise a moins de 20 ans.
Et parmi elle, à Dakar, de nombreux enfants sont laissés à l'abandon et vivent d'expédients, à la rue.
Depuis 2003, le Samusocial Sénégal, association de droit sénégalais, a pour vocation de leur venir en aide.
Il développe pour cela deux types d'actions.

Ses équipes mobiles d'aide (EMA) sillonnent la ville nuit et jour.
À bord d'une camionnette facilement identifiable, un travailleur social, un médecin et un chauffeur s'en vont à la rencontre des jeunes en rupture familiale et/ou sociale et leur apportent une première aide et la protection dont ils ont immédiatement besoin.

En complément, pour ceux qui sont les plus en danger, le Samusocial Sénégal dispose d'un centre d'accueil et d'hébergement. Là, ceux dont l'état de santé physique nécessite des soins bénéficient d'un cabinet médical ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.
De plus, une infirmerie installée à demeure permet de garder les enfants qui doivent rester sous surveillance médicale permanente.

Héberger 300 enfants par an

Le Samusocial Sénégal louait jusqu'à présent les locaux de ce centre d'accueil dans des maisons pas tout à fait adaptées à ce type d'accueil, relativement chères et avec la menace regulière de devoir déménager. Il a finalement décidé de faire construire son propre bâtiment, avec un cahier des charges optimal pour les besoins de l'association.

Ainsi, dans le prochain centre, les activités médicales - cabinet des docteurs, infirmeries (l'une d'elles étant réservée aux maladies fortement infectieuses comme la tuberculose) - se situeront au rez-de-chaussée. De l'autre côté d'un jardin central, les cuisines, les vestiaires pour le personnel et les locaux réservés à l'entretien jouxteront les 95 m2 réservés aux enfants : salles de jeux et d'alphabétisation, salle d'écoute pour les entretiens individuels et le suivi psychologique, salle de télévision et de repas.

Les étages, enfin, abriteront les activités administratives, les salles de réunion et les bureaux des travailleurs sociaux, ainsi que plusieurs petits dortoirs - dont une chambre avec salle de bains privée pour les jeunes filles.

Enfants errants, mendiants, jeunes travailleurs, enfants accompagnés : les garçons et filles âgés de 0 à 16 ans seront les bénéficiaires prioritaires de ce projet.
Avec dix-sept lits en dortoirs et cinq lits à l'infirmerie, trois cents enfants pourront bénéficier chaque année de cette future structure.