Un Tremplin pour construire sa vie d'adulte


Au bord du lac Rose, à 30 km de Dakar, l'association Village-Pilote crée un centre d'accueil pour les "jeunes des rues". Au "Tremplin", ils apprendront l'apprentissage des règles de vie en communauté et les bases solides d'un métier en lien avec le bâtiment.

Social et emploi

Lieu
Pikine, banlieue de Dakar, Sénégal

Parrain
Jean-Luc Davoisne

Dotation
30 000 € au Comité du 01/07/2008

Porteur du projet

Village-pilote

« Le projet de "Village-Pilote" s'inscrit à la fois dans les domaines de la solidarité, de l'emploi et de l'environnement : il permet à des enfants de sortir de la rue, il les forme et leur donne la possibilité de trouver un emploi en leur apprenant la gestion écologique de l'eau, des déchets et de l'énergie.
C'est un projet de vie très bien pensé. »

Jean-Luc Davoisne

En 2003, l'association Village-Pilote crée à Pikine, dans la banlieue de Dakar un centre d'accueil et d'hébergement pour les enfants des rues : le "Refuge".
Là, ces jeunes en grande difficulté trouvent à la fois de quoi se nourrir et se reposer, mais aussi des activités de loisirs et surtout un soutien moral et affectif de la part des adultes qui encadrent le centre.
Le but de cette prise en charge est bien sûr de les protéger, mais aussi de leur dispenser des soins (de santé et d'hygiène) auxquels ils n'ont - presque - pas eu droit jusqu'à présent et ensuite de les aider à se reconstruire un avenir. Au Refuge, les jeunes demeurent le temps de retrouver un lien avec leurs familles ou restent plus longtemps si cette éventualité paraît impossible. Les responsables du Refuge organisent dans ce cas leur accueil prolongé.

Des promotions de 25 jeunes

Certains jeunes demeurent ainsi plusieurs mois au Refuge, si ce n'est plusieurs années. Passé l'âge de 16 ans, la question de leur insertion sociale et professionnelle se pose, le retour sur les bancs d'une école devenant quasiment impossible.

Pour les 16-23 ans, Village-Pilote vient donc de fonder le "Tremplin", à 30 km de Dakar, au bord du lac Rose. Ce lieu d'hébergement, d'une capacité d'accueil de 25 jeunes, leur proposera une formation professionnelle aux métiers du bâtiment et au maraîchage ainsi qu'un espace culturel et sportif. Suffisamment éloigné de Dakar pour éviter les dangers de la ville, il les aidera à reprendre espoir en soi et en l'avenir.

Dès le lancement du projet, le Tremplin est conçu comme un chantier école.
Une première promotion de jeunes portera en effet la responsabilité de construire la cuisine, les magasins, les dortoirs et le centre de formation. Cette étape durera 20 mois. Les stagiaires apprendront les métiers du bâtiment "sur le terrain", afin de pouvoir ensuite trouver du travail en entreprise.

La deuxième promotion de jeunes accueillis au Tremplin construira à son tour des maisons témoins et bénéficiera de cours d'alphabétisation et de formations théoriques et pratiques : apprentissage de l'hygiène et de la cuisine, sport et culture, maraîchage... de quoi pouvoir très vite voler de leurs propres ailes.