Une école maternelle pour les enfants d'origine modeste


Afin de préserver la possibilité d'entrer à l'école primaire pour les enfants de familles modestes, la Rainbow Pre-Primary school leur donne accès à une scolarité abordable par leurs familles. Et pour y parvenir, elle appelle à la solidarité internationale.

Social et emploi

Lieu
Windhoek, Namibie

Parrain
Vincent Duchateau, Veolia Eau

Dotation
30 000 € au Comité du 02/12/2008

Porteur du projet

Rainbow Pre-Primary School

« Cette école maternelle essaie de préparer au mieux les enfants issus des quartiers défavorisés à l'enseignement primaire, à un prix accessible au plus grand nombre. Ces enfants n'ont en effet pas accès aux écoles maternelles privées "classiques", les frais de scolarité annuelle étant beaucoup trop élevés. Et sans école maternelle, ils n'ont quasiment aucune chance de pouvoir accéder à un enseignement primaire de qualité. »

Vincent Duchateau

La Namibie, pays en voie de développement, ne finance pas les écoles maternelles. L'argent public commence au niveau de l'école primaire et toutes les écoles maternelles sont privées - avec des frais de scolarité assez élevés.
Pourtant, les écoles maternelles jouent un rôle de premier plan dans le système éducatif namibien. C'est en effet au cours de ces premières années d'école que les enfants apprennent l'anglais - langue dont la maîtrise est quasi obligatoire pour entrer à l'école primaire.

Autant dire que pour les enfants des quartiers défavorisés de Windhoek, la capitale, ou pour ceux qui viennent des zones rurales... l'accès à l'école primaire est fortement compromis en raison de l'impossibilité de s'inscrire en école maternelle privée.

Sensibiliser les enfants à l'environnement

Pour enrayer ce phénomène, la Rainbow Pre-Primary private school créée en 1996 et a pour objectif d'accueillir les jeunes enfants dont les familles ne peuvent supporter le coût des autres structures. Elle complète cet engagement en sensibilisant les enfants au respect de l'environnement (et notamment à celui de la préservation de l'eau).
En outre, elle forme les vendredis après-midi et durant les vacances scolaires des enseignants qui se destinent à l'école maternelle.

En 2007, l'action exemplaire de la Rainbow Pre-Primary private school a cependant failli être remise en question, l'association ayant été contrainte de libérer les locaux qu'elle louait. Elle a alors fait le projet de construire ses propres bâtiments.

Grâce à son épargne et à des dons, elle est parvenue à acquérir un terrain, puis à financer tout le gros-œuvre, mais il reste à aménager les abords extérieurs (la cour de récréation notamment) et à doter les nouvelles classes d'équipements adéquats aussi bien pour l'éveil des élèves que pour la formation des futurs enseignants.

Le soutien accordé par la fondation Veolia à cette école lui permettra de mener ces différents travaux à terme et il se prolongera par un accompagnement technique et pédagogique pour tout le volet de sensibilisation à l'environnement.