Une rénovation participative

La maison d'éducation de Güstrow implique les jeunes qu'elle accompagne dans la rénovation des locaux qui les accueillent, en créant un atelier de professionnalisation aux métiers du bâtiment

Social et emploi

Lieu
Rostock, Allemagne

Marraine
Susanne Schmaal

Dotation
€ 24,000 au Comité du 04/02/2015 € 10,000 au Comité du 10/12/2013

Porteur du projet

Güstrower Bildungshaus eV

« Ce projet facilite réellement l'embauche, ce qui est un atout incontestable dans un secteur où il est difficile de recruter. Je me réjouis à l'idée que des jeunes puissent restaurer cette maison de leurs propres mains. C'est une symbolique très forte ! »

Susanne Schmaal

L'association Güstrower Bildungshau e.V. (maison d'éducation de Güstrow) a été créée en 2007 et s'efforce de créer des passerelles entre les entreprises et les jeunes en difficulté via l'éducation et la formation. À Güstrow (dans la région de Rostock au nord-est de l'Allemagne), le chômage chez les moins de 25 ans atteignait 9% en 2013, soit une hausse de 51% par rapport à l'année précédente. Or, ce sont souvent les acquis comportementaux qui font défaut au sein de cette population : motivation, patience, capacité à résoudre les conflits, fiabilité, ponctualité, respect des règles, etc. L'association leur propose un accompagnement solide et durable, diversifié et personnalisé, basé sur la découverte de leurs points forts.

Mieux se connaître et développer ses compétences

La maison d'éducation de Güstrow a développé le projet Atelier d'Avenir, en coopération avec les administrations des villes de Bad Doberan, Güstrow et Rostock. Son objectif ? Mieux suivre des jeunes qui risquent de basculer dans l'illégalité en s'appuyant sur la socialisation et la professionnalisation, avec l'idée que le développement du savoir-faire professionnel et des compétences personnelles facilitent leur intégration sur le marché du travail. La fondation Veolia a déjà soutenu Güstrower Bildungshau e.V. en 2013 pour la construction d'un drakkar qui a été mis à disposition d'une association partenaire spécialisée dans les échanges internationaux de jeunes. Ce fut un réel succès en termes d'intégration et de développement des compétences professionnelles des jeunes impliqués.

Un parcours adapté aux besoins de chaque participant

L'Atelier d'Avenir débute par une « rencontre ouverte » (prise de contact, instauration de relations personnelles), suivie par des activités de groupe permettant au participant de mieux gérer les relations sociales (rituels, travail sur les comportements, gestion de la frustration, résolution des conflits). Par la suite, les jeunes travaillent pendant plusieurs mois en groupes homogènes pour renforcer leurs points forts, identifier leurs faiblesses et les compenser par des qualifications adaptées. Chaque jeune définit un objectif professionnel et un plan de candidatures pour une phase de stage en entreprise qui lui permettra d'identifier ses déficits de qualification et de cibler les compétences à acquérir en vue d'objectifs professionnels précis. La mise en place des formations nécessaires se fait ensuite en coopération avec l'agence de l'emploi.

S'adapter afin de mieux répondre aux besoins des jeunes

Aujourd'hui, l'Atelier d'Avenir évolue pour permettre à certains jeunes, selon leurs besoins, d'être accompagnés tout au long de la journée pendant leur formation professionnelle. Ils ont ainsi la possibilité de pratiquer un sport pendant leur temps libre. L'association a également mis en place un accompagnement spécifique pour les jeunes rencontrant des problèmes de drogue, d'endettement et/ou de logement.

Une rénovation par et pour les jeunes

L'Atelier d'Avenir se lance également dans la restauration d'une maison afin d'accueillir des jeunes dans de nouveaux locaux et, pour certains, en « internat ». Ce sont eux qui vont rénover le bâtiment, sous la houlette d'artisans : l'occasion d'acquérir des compétences professionnelles tout en participant à un projet motivant.

Une rénovation participative

La fondation Veolia s'associe à ce projet, notamment pour l'achat des matériaux de construction, d'autant que cette association, établie depuis de nombreuses années, a pu créer un véritable réseau de partenariat avec les entreprises locales et les associations, ce qui bénéficie grandement aux jeunes.