Le Prix du Livre Environnement 2022 remis à Guillaume Pitron

Thierry Vandevelde, Délégué général de la fondation Veolia, Gilles Macagno, lauréat de la Mention Jeunesse, Dominique Bourg, président du jury, Guillaume Pitron, Prix du Livre Environnement 2022, et Fanny Demulier, responsable du Prix.
Samedi 10 septembre, salon Le livre sur la place, Nancy : remise du Prix du Livre Environnement 2022
Thierry Vandevelde, Délégué général de la fondation Veolia, Gilles Macagno, lauréat de la Mention Jeunesse, Dominique Bourg, président du jury, Guillaume Pitron, Prix du Livre Environnement 2022, et Fanny Demulier, responsable du Prix.

Avec L’enfer numérique. Voyage au bout d’un like, publié aux éditions Les Liens qui Libèrent, Guillaume Pitron s'est vu décerner le Prix du Livre Environnement 2022 de la fondation Veolia. Journaliste et réalisateur de documentaires, il délivre le fuit de deux ans d'enquêtes pour révéler que le monde dématérialisé du numérique absorberait aujourd’hui 10 % de l’électricité mondiale et représenterait près de 4 % des émissions de CO2 de la planète.

Son premier ouvrage, La Guerre des métaux rares. La face cachée de la transition énergétique et numérique, déjà publié aux Liens qui Libèrent, a été traduit dans une douzaine de pays, a été décliné en documentaire sur la chaîne Arte.

Dominique Bourg, président du jury du Prix, a également remis une distinction à Gilles Macagno, auteur de Mauvaise réputation - Plaidoyer pour les animaux mal aimés, paru en mars 2022. Cette bande dessinée d'humour a reçu la Mention jeunesse. Par ailleurs professeur de sciences et vie de la Terre, Gilles Macagno tente d'y faire tomber les idées reçues sur bon nombre d'animaux ayant mauvaise réputation auprès des êtres humains : loups, renards, ours, mais aussi moustiques, araignées et autres scorpions…

La remise des prix, qui s'est déroulée  samedi 10 septembre, dans le cadre du salon de la rentrée littéraire “Le Livre sur la Place”, à Nancy, a été suivie par deux tables rondes. La révolution numérique a été au centre d'un échange entre trois auteurs : Guillaume Pitron, Gérald Bronner, auteur de Les lumières à l’ère du numérique (PUF), et Mirwais Ahmadzaï, auteur de Les tout-puissants (Séguier). Les parts sombre de la révolution numérique autant que les progrès induits ont été évoqués, ainsi que l'impact sur l'environnement.


EN SAVOIR PLUS

Depuis 2006, la fondation Veolia décerne le Prix du Livre Environnement pour soutenir, encourager et promouvoir les écrivains et les maisons d'édition qui concourent à la sensibilisation du grand public aux enjeux majeurs de la planète.

Pour cette édition 2022, le jury a choisi de mettre à l’honneur les meilleurs ouvrages de l’année nous proposant de repenser le fonctionnement de nos sociétés, de nos modèles économiques et culturels ainsi que les solutions innovantes qui feront le monde de demain.