Bâtir un espace d'intervention sanitaire dans la commune de Sikasso


La Fédération mondiale des Villes jumelées-Cités unies fête ses 25 ans. L'occasion pour la commune de Brive d'aider sa jumelle malienne, Sikasso, à développer son centre de santé communautaire et d'améliorer l'accès à la santé des habitants.

Social et emploi

Lieu
Sikasso, Mali

Parrain
Jean-Christian Pottier

Dotation
9 000 € au Comité du 27/05/2008

Porteur du projet

Brive Sikasso

« L'objet du projet répond à un besoin incontestable en matière de santé et s'inscrit dans les objectifs prioritaires fixés par le gouvernement. Il faut assurer sa viabilité sur le long terme et donc prendre le temps de se concerter avec tous les acteurs locaux pour établir des règles claires, notamment sur les délais de construction. L'association a l'expérience qu'il faut pour cela, et le porteur du projet connaît le terrain, autant d'atouts importants pour sa réalisation. »

Jean Christian Pottier

La Fédération mondiale des villes jumelées a pour but d'améliorer les échanges culturels, scolaires, économiques et médicaux entre villes du nord et du sud.
L'association Brive Sikasso, qui s'occupe du jumelage des deux communes depuis 1982, a déjà permis la construction d'un centre de santé communautaire et y a installé les équipements nécessaires - le centre compte aujourd'hui un médecin, quatre infirmières, trois aides-soignants, deux sages-femmes et deux matrones.

Elle souhaite mener à bien le projet d'aménagement d'un espace d'intervention sanitaire à l'intérieur du centre, projet qui a été élaboré en collaboration avec la commune de Sikasso et le Docteur Dakuo, médecin responsable du centre.

Un projet assuré de voir le jour

 

Cet espace répond à un réel besoin au regard de la fréquentation du centre, où ont lieu une centaine d'accouchements par mois.

Construit entre deux bâtiments déjà existants - l'un réservé à la maternité et au bureau du médecin, l'autre à la salle de consultations et à la pharmacie - il va au préalable faire l'objet d'une concertation importante avec tous les acteurs. Les futures mères et les habitants du quartier de Wayerema où il sera implanté (environ 15 000 habitants) seront notamment consultés pour préciser leurs besoins. Par ailleurs, le chantier sera confié à une entreprise locale, Kito Su-Arl. À chaque étape du projet, Brive Sikasso qui bénéficie déjà d'une bonne expertise pour ce qui concerne le développement de projets dans la région, fera tout pour garantir la pérennité de ce nouvel espace de santé et son implantation durable dans le quartier afin d'améliorer les conditions de vie des habitants.