Électrifier une salle polyvalente grâce au solaire


Partage avec l'Afrique (PAA) est mobilisée depuis de nombreuses années aux côtés des habitants du village de Godin Oualogtenga pour les aider à se développer. Les nouveaux projets passent en 2008 par l'énergie photo-voltaïque.

Humanitaire et Développement

Lieu
Godin Oualogtenga (à l'ouest de Ouagadougou), Burkina Faso

Parrain
Jean-François Moal, Veolia Eau

Dotation
10 000 € au Comité du 26/03/2008

Porteur du projet

Partage avec l'Afrique

« Ce qui me séduit dans ce type de projet (outre le recours à l'énergie solaire et l'implication des jeunes du lycée de la Baronnerie à Angers), c'est la volonté d'assurer une continuité des actions de développement autour de l'école de Godin. Par ailleurs, PAA veut aussi construire quelque chose de durable en associant les habitants. C'est très important. »

Jean-François Moal

Depuis 1991, Partage avec L'Afrique (PAA) conduit un programme de développement dans le village de Godin Oualogtenga au Burkina Faso.
Les bénévoles de cette ONG se mobilisent plus particulièrement autour des enseignants de l'école de la commune : ils rénovent les bâtiments, achètent des fournitures scolaires, enrichissent la bibliothèque et parrainent des élèves.
Un jardin potager pédagogique a également été créé grâce à leur soutien.

Études, prêts de livres et animation culturelle

 

En 2008, nouvelles ambitions, PAA, les habitants et l'équipe enseignante souhaitent installer l'électricité dans l'un des bâtiments annexes de l'école, afin d'y organiser des activités après la tombée de la nuit (qui intervient vers 18-19h). Par exemple : une étude pour tous les élèves désireux de faire leurs devoirs le soir, des cours d'alphabétisation pour les adultes, une formation aux chants et aux danses traditionnelles, des animations culturelles pour tous les villageois, une salle de lecture et une salle vidéo.

Grâce au concours des élèves et des enseignants du lycée de la Baronnerie à Angers et au soutien de la fondation Veolia, une centrale photo-voltaïque sera bientôt installée à côté du bâtiment. Un local technique, dont le toit sera réalisé avec des panneaux solaires, sera construit pour cette occasion. La centrale possèdera une autonomie de deux jours sans soleil... une capacité très suffisante pour la région.

Les enseignants se sont déjà portés volontaires pour surveiller l'étude et donner les cours du soir aux adultes, mais en complément, trois emplois vont être créés : un gardien pour surveiller les bâtiments, un agent d'entretien et un emploi d'hôtesse pour les prêts de livres et la billetterie des soirées d'animation.