Les fiches des livres du Prix de l'Environnement 2021

Retrouvez les douze ouvrages sélectionnés pour le Prix du Livre Environnement 2021 et les huit livres retenus pour la mention jeunesse.

Biodiversité

Un nouveau récit à écrire

Auteur : Jacques Blondel

Editeur : Quae

Parution : 01/10/2020

Format : 15 x 23 cm

Pagination : 208 pages

Prix public : 24 €

Même si l’Anthropocène est l’ère de prouesses techniques qui améliorent et embellissent la vie, il est aussi celle d’une dévastation sans précédent de la biodiversité. Mais pour l’auteur de cet ouvrage, la science et l’éthique peuvent encore lui porter secours.

Jacques Blondel rappelle d’abord les fondements écologiques des habitats de tout être vivant, en observant que les humains en ont poussé très loin l’aménagement. Il analyse ensuite les mécanismes du déclin de la biodiversité. Puis, au rebours d’une vision catastrophiste du monde et d’une « nature confisquée », il plaide pour une pacification de nos rapports au vivant non-humain et démontre les chemins à emprunter pour y parvenir. 

Dans cet ouvrage, l’auteur convoque à la fois les acquis les plus récents de la recherche scientifique dont, écrit-il, le rôle est de révéler ce qui est inaccessible à nos sens, et ceux d’une éthique environnementale empreinte de spiritualité pour montrer qu’il est parfaitement possible de rétablir un pacte du vivre ensemble avec un environnement enfin respecté, autrement dit « de prendre à cœur le monde » selon une expression de Hannah Arendt. Nous guidant peu à peu vers des options d’écologie intégrative, où « tout est lié », il soulève la question de la légitimité d’un anthropocentrisme conquérant au détriment de cette autre composante de la vie qu’est le vivant non humain, sachant que ce dernier doit être valorisé et respecté pour ce qu’il nous rapporte mais aussi pour ce qu’il est.

A propos de l'auteur

Jacques Blondel est directeur de recherche émérite au CNRS. Il a travaillé au Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive (CNRS) de Montpellier sur des thématiques de biogéographie et de biologie évolutive en utilisant les oiseaux comme modèle biologique. Il fut président du Conseil scientifique de l’Institut français de la biodiversité et président de l’European Ornithologists’ Union et de l’International Ornithological Congress (2006). Il est auteur de 12 livres et de 350 publications.


Où suis-je ?

Leçons du confinement à l’usage des terrestres

Auteur : Bruno Latour

Editeur : La Découverte

Parution : 21/01/2021

Format : 12 x 19 cm

Pagination : 150 pages

Prix public : 15 €

Depuis la terrible expérience du confinement, les États comme les individus cherchent tous comment se déconfiner, en espérant revenir aussi vite que possible au « monde d’avant » grâce à une « reprise » aussi rapide que possible. Mais il y a une autre façon de tirer les leçons de cette épreuve, en tout cas pour le bénéfice de ceux que l’on pourrait appeler les terrestres. Ceux-là se doutent qu’ils ne se déconfineront pas, d’autant que la crise sanitaire s’encastre dans une autre crise bien plus grave, celle imposée par le Nouveau Régime Climatique. Si nous en étions capables, l’apprentissage du confinement serait une chance à saisir : celle de comprendre enfin où nous habitons, dans quelle terre nous allons pouvoir enfin nous envelopper — à défaut de nous développer à l’ancienne ! Où suis-je ? fait assez logiquement suite au livre précédent, Où atterrir ?Comment s’orienter en politique. Après avoir atterri, parfois violemment, il faut bien que les terrestres explorent le sol où ils vont désormais habiter et retrouvent le goût de la liberté et de l’émancipation mais autrement situées. Tel est l’objet de cet essai sous forme de courts chapitres dont chacun explore une figure possible de cette métaphysique du déconfinement à laquelle nous oblige l’étrange époque où nous vivons.

A propos de l'auteur

Bruno Latour est anthropologue, sociologue, philosophe et professeur associé au médialab de Sciences Po. Il est notamment l’auteur de Face à Gaïa. Huit conférences sur le Nouveau Régime climatique (2015) et de Où atterrir ? Comment s’orienter en politique (2017).


En avant !

L’optimisme pour cap

Auteur : Maxime de Rostolan

Editeur : Michel Lafon

Parution : 08/10/2020

Format : 13 x 19 cm

Pagination : 212 pages

Prix public : 10 €

Nous allons dans le mur, de plus en plus vite.

Et nous avançons en marche... arrière.

L'environnement et la justice sociale se délitent.

La démocratie recule, les libertés se restreignent.

À réfléchir, on se demande qui tient la boussole du bon sens.

À agir, on échoue dans des impasses économiques et institutionnelles.

Nous n'avons plus le choix : il faut changer le système.

Construire ensemble des fondations solides pour la maison commune.

Lucidité écologique et action politique pour faire émerger une société désirable 
et résiliente !

A propos de l'auteur

Ingénieur de formation, Maxime de Rostolan est un militant écologiste à l’origine de Fermes d’avenir, du mouvement citoyen La Bascule et de la plateforme de financement Blue Bees. 


Prendre soin du prochain, prendre soin du lointain

Auteur : Bruno Dallaporta

Editeur : Bayard

Parution : 17/03/2021

Format : 19 x 14 cm

Pagination : 350 pages

Prix public : 18,90 €

Lors du début de l’épidémie Covid-19, par un retournement inattendu, les valeurs du soin sont devenues les premières valeurs de la République. Est-ce un épiphénomène ou un nouveau monde qui se lève ? Les médecins et tous les professionnels du soin, sans le savoir, détiennent un remède pour affronter la crise écologique. Les valeurs du soin, qui sont au fondement de leurs pratiques, peuvent être élargies du corps malade à la Terre malade. La manière qu’ils ont de résister à la rationalité néolibérale et au désenchantement, de répliquer à la standardisation des pratiques pour se rendre responsables de la vulnérabilité d’autrui a beaucoup à nous apprendre sur notre façon de prendre soin du vivant et de la Terre. Dans cet ouvrage très original et percutant, l’auteur, médecin de formation philosophique, démontre que les valeurs du soin, la responsabilité à l’égard de la fragilité, la présence sensible et l’hospitalité sont aussi des valeurs de l’écologie. 

A propos de l'auteur

Bruno Dallaporta est médecin néphrologue à la Fondation Santé des étudiants de France, docteur en sciences et en éthique médicale. Il préside la Commission Éthique de la Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation.


La rafale et le zéphyr

Auteur : Alain Corbin

Editeur : Fayard

Parution : 12/04/2020

Format : 13,5 x 21,5 cm

Pagination : 180 pages

Prix public : 19 €

Alain Corbin nous offre une promenade dans le vent, au gré des expériences humaines de cette force élémentaire et des efforts réalisés par l’homme pour le comprendre et le dompter.

Chacun peut éprouver le vent, sa présence, sa force, son influence. Parfois il crie et rugit, parfois il soupire ou caresse. Certains vents glacent, d’autres étouffent. Si l’homme a depuis l’Antiquité témoigné de cette expérience, il s’est longtemps heurté au mystère de ce flux invisible, continu, imprévisible. Le vent, aux traits immuables, échapperait-il à l’histoire  ?

Il n’en est rien. Dans cet essai sensible, Alain Corbin nous guide au fil d’une quête initiée à la fin du xviiie siècle pour comprendre les mécanismes d’un élément longtemps indomptable. C’est le temps de nouvelles expériences du vent, vécues au sommet de la montagne, dans les déserts ou, pour la première fois, dans l’espace aérien. Se modifient alors les manières de l’imaginer, de le dire, de le rêver, inspirant les plus grands écrivains, à commencer par Victor Hugo. Un champ immense se dessine aux yeux de l’historien  ; d’autant que le vent est aussi, et peut-être avant tout, symbole du temps et de l’oubli.

A propos de l'auteur

Historien spécialiste du XIXe  siècle, Alain Corbin est mondialement reconnu pour son approche novatrice sur l’historicité des sens et du sensible, auxquels il a consacré de très nombreux ouvrages. Co-directeur d’une Histoire des émotions  (Seuil, 2016, 2 vol.), il a récemment publié La fraîcheur de l’herbe (Fayard, 2018  ; Pluriel, 2019) et Terra incognita. Une histoire de l’ignorance (Albin Michel, 2020).


L’homme est un accident

Auteur : Enki Bilal

Editeur : Belin

Parution : 04/05/2021

Format : 12 x 18 cm

Pagination : 196 pages

Prix public : 17 €

« La planète n’a pas besoin de nous »

« J’ai intégré la notion de surprise, d’accident – je préfère ce mot – dans ma propre création. Je le répète, ainsi, la fin de l’humanité s’installe en moi comme une intuition du présent. »

Enki Bilal pense que l’Homme est l’accident le plus tragique qui ne soit jamais arrivé à notre planète Terre. La destruction écologique semble inévitable et, avec elle, c’est l’extinction de notre espèce qui est en jeu à brève échéance. Cette intuition et cette angoisse, l’artiste les a transformées pour créer un univers foisonnant, onirique et déglingué qui a marqué des générations entières.

Mais cette fois, Enki Bilal ne prend pas le crayon ou le pinceau, il déploie sa vision du monde par les mots. Interrogé par Adrien Rivierre sur les sujets brûlants de notre époque, il se confie sans concession, avec une liberté rare et une lucidité qui bat en brèche la bien-pensance. Il n’est plus seulement un artiste de l’imaginaire, mais aussi un lanceur d’alerte qui semble, mieux que quiconque, sentir et ressentir le monde qui vient.

Tout sauf une incitation au fatalisme, son propos résonne comme un appel à se réveiller, vite, pour éviter le pire.
 

A propos des auteurs

Adrien Rivierre est un expert reconnu de la mise en récit et de la prise de parole en public. Chaque année, il accompagne des dizaines de dirigeants, entrepreneurs, leaders et passionnés dans leurs interventions - écrites comme orales - pour partager leurs idées avec force.

Enki Bilal est né à Belgrade, en ex-Yougoslavie. Il arrive en France à l’âge de dix ans. En dehors de son œuvre en bandes dessinées, il est l’auteur-réalisateur de trois films pour le cinéma, de scénographies pour le ballet, le théâtre, l’opéra, d’expositions de peinture à travers le monde, et, récemment, d’installations à la Biennale de Venise.


L’homme-chevreuil

Sept ans de vie sauvage

Auteur : Geoffroy Delorme

Editeur : Les Arènes

Parution : 11/02/2021

Format : 14 x 22 cm

Pagination : 251 pages

Prix public : 19,90 €

Amoureux de la nature, Geoffroy Delorme n'a pas vingt ans quand il aperçoit, dans la forêt de Louviers en Normandie, un chevreuil curieux et joueur. Le jeune homme et l'animal s'apprivoisent. Geoffroy lui donne un nom, Daguet, et le chevreuil lui ouvre les portes de la forêt et du monde fascinant de ses semblables. Geoffroy s'installe parmi eux et son expérience immersive va durer sept ans. Vivre seul en forêt sans tente, ni abri, ni même un sac de couchage ou une couverture, c'est surtout apprendre à survivre. Geoffroy Delorme suit l'exemple des chevreuils.

Il adopte leurs comportements, apprend à se nourrir, à dormir et à se protéger comme eux. Il acquiert une connaissance unique de ces animaux et de leur mode de vie, il les observe, les photographie et communique avec eux. Il apprend à partager leurs joies, leurs peines et leurs peurs. Aujourd'hui, il raconte.

A propos de l'auteur

Photographe naturaliste et écrivain, spécialiste des chevreuils, Geoffroy Delorme est un témoin et un ambassadeur de la vie sauvage.


A l’aube de la 6e extinction

Comment habiter la Terre

Auteur : Bruno David

Editeur : Grasset

Parution : 06/01/2021

Format : 14 x 20 cm

Pagination : 256 pages

Prix public : 19,50 €

Plus qu’un cri d’alarme, A l'aube de la  6e  extinction  est un plaidoyer pour le vivant sous toutes ses formes et un guide pratique, à hauteur d’homme, pour éviter le naufrage, posant ainsi les jalons d’une éthique pour la planète, sans moralisme ni culpabilisation. Est-il trop tard ou pouvons-nous éviter le pire ? La réponse est entre nos mains.

A propos de l'auteur

Président du Muséum national d’Histoire naturelle, Bruno David a été chercheur au CNRS et directeur de l’unité Biogéosciences. Paléontologue et biologiste marin de formation, ses recherches l’ont conduit à explorer l’évolution de la biodiversité à partir de modèles actuels comme les fossiles. Il tient, depuis septembre 2020, une chronique quotidienne sur France Culture, le Monde vivant.


Autobiographie d'un poulpe

et autres récits d'anticipation

Auteur : Vinciane Despret

Editeur : Actes Sud

Parution : 07/04/2021

Format : 11 x 21 cm 

Pagination : 160 pages

Prix public : 19 €

Ce récit d'anticipation nous plonge au cœur des débats scientifiques d'un futur indéterminé. Quelque part entre faits scientifiques et affabulations poétiques se dessine un horizon troublant : et si les araignées, les wombats et les poulpes nous adressaient des messages codés à travers leurs comportements ? Par cette étonnante expérience de pensée nourrie des plus récentes découvertes scientifiques, Vinciane Despret ouvre la voie à un décentrement de la condition humaine sur Terre.

A propos de l'auteur

Vinciane Despret est philosophe et psychologue, professeure à l’université de Liège. Après avoir découvert le travail des éthologues, elle oriente ses recherches vers la philosophie des sciences. Elle ne cesse d'interroger notre rapport aux animaux à travers quantité d'ouvrages reconnus internationalement. Elle est également commissaire de l'exposition "Être bêtes" à la Cité des sciences. L'année 2021 sera une année exceptionnelle car Vinciane Despret sera l'intellectuelle de l'année du Centre Pompidou à Paris ; elle y organise toute une série d'événements, tout au long de l'année, dont une performance avec un poulpe en avril, au moment de la sortie du livre.

Elle a publié de nombreux livres sur les animaux et leurs scientifiques (Quand le loup habitera avec l’agneau, Penser comme un rat, Que diraient les animaux si on leur posait les bonnes questions ?) ainsi qu’un livre pour enfants, Le Chez-Soi des animaux (Actes Sud, 2017), dont Habiter en oiseau constitue en quelque sorte la suite. Autobiographie d'un poulpe est son quatrième livre chez Actes Sud.


Temps paysage

Pour une écologie des crises

Auteur : Bernadette Bensaude-Vincent

Editeur : Le Pommier

Parution : 20/01/2021

Format : 15 x 20 cm 

Pagination : 300 pages

Prix public : 20 €

Qu’il tende vers le progrès ou vers l’effondrement, nous voyons le temps sous la forme d’une flèche, et nous le supposons donc unique et linéaire, maîtrisé, dominé, comme vu de dehors, c’est-à-dire de nulle part. Or, la crise du climat nous oblige à abandonner cette position d’extra-territorialité : de multiples temporalités y entrent en jeu – les temps cosmologique, géologique, biologique, historique, social et vécu –, qui rendent caduc le primat du temps chronologique, lequel semble les aligner sur les barreaux d’une même échelle.

Dans cet essai, Bernadette Bensaude-Vincent nous invite à sortir du cadre temporel de la modernité occidentale pour porter attention à la diversité des temps propres aux vivants et aux choses qui font monde avec nous – jusqu’aux virus, aux plastiques ou aux déchets nucléaires. En s’inspirant de la pensée chinoise classique aussi bien que de l’écologie du paysage, elle met au jour une hétérogénéité de trajectoires temporelles qui cohabitent, interfèrent et s’entremêlent. Par là, elle ne nous apprend rien de moins qu’à composer des « temps-paysages », c’est-à-dire à replonger les actions humaines dans les cycles multiples qui régissent l’histoire de la Terre, articulant le temps qui passe avec le temps qu’il fait.

A propos de l'auteur

Bernadette Bensaude-Vincent, philosophe et historienne des sciences, est professeur émérite à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle est notamment l’auteure de Philosophie de la chimie (De Boeck, 2019), Carbone. Ses vies, ses œuvres (Seuil, 2018) et L’Opinion publique et la science (La Découverte, 2013).


Des vents porteurs

Comment mobiliser (enfin) pour la planète

Auteur : Thierry Libaert

Editeur : Le Pommier

Parution : 16/09/2020

Format : 13,5 x 20 cm 

Pagination : 216 pages

Prix public : 15 €

Au plus haut de la vague verte, portés par un raz-de-marée de bonnes intentions, nous serions prêts – les sondages sont formels – à accoster en terre promise : tous écolos ! En figure de proue, la jeune génération, embarquée et bien décidée à prendre la barre. Le souffle de l’espoir se lève.

Or, à observer les comportements réels de nos concitoyens, rien n’est moins sûr. Malgré les écogestes, les petits ruisseaux ne font pas les grandes rivières : nos habitudes de consommation, y compris celles des jeunes, restent fermement arrimées à un tout autre imaginaire, de croissance, de réussite matérielle, de bonheurs achetables… Dans ces conditions, comment mobiliser en profondeur pour le plus grand défi du siècle ?

Thierry Libaert, spécialiste de la communication environnementale, estime que nous nous sommes trompés de combat : tout discours écologique « contre » – le nucléaire, les OGM, les pesticides, le bisphénol, le CO2… – rate sa cible. Il nous faut, pour sortir de l’inertie, repenser l’ensemble des discours de sensibilisation, relier les enjeux climatiques et écologiques à nos vies quotidiennes, proposer un nouveau récit, modifier nos représentations mentales, réenchanter notre imaginaire. Ce livre propose de nombreuses pistes d’action.
À nous de fixer le cap, pour trouver (enfin !) les vents porteurs…

A propos de l'auteur

Professeur des universités, président de l’Académie des controverses et de la communication sensible, vice-président du groupe de réflexion La Fabrique écologique, membre du conseil scientifique de la Fondation Nicolas-Hulot et du Earth & Life Institute, administrateur de l’Institut des futurs souhaitables, Thierry Libaert est conseiller au Comité économique et social européen.


La vraie vie est ici

Auteur : Rodolphe Christin

Editeur : Ecosociété

Parution : 05/03/2020

Format : 13 x 19 cm 

Pagination : 134 pages

Prix public : 12 €

Considérant les ravages du tourisme et les effets délétères de son industrie, il est généralement de bon ton d’opposer à la figure du touriste celle du voyageur, dont les intentions seraient nobles et les agissements respectueux des populations et des environnements. Or, est-il encore possible de concevoir le voyage comme mode d’être au monde et comme moyen d’aller à sa rencontre? Et d’où nous vient ce «besoin» de voyager? C’est à partir de ces questions d’ordre philosophique que Rodolphe Christin nous invite à penser le voyage, lui pour qui cette notion doit avant tout constituer « un acte de l’esprit, une expérience particulière de la pensée et du corps. Autrement dit, une certaine expérience du monde que les infrastructures touristiques mettent à mal et qu’il conviendrait cependant de sauver ».

A propos de l'auteur

Sociologue, Rodolphe Christin travaille aujourd’hui dans le secteur de la formation professionnelle; il est l’auteur de L’usure du monde. Critique de la déraison touristique (L’Échappée, 2014), de L’horreur managériale (L’Échappée, 2011, sous le pseudonyme d’Etienne Rodin), de Le travail, et après ? (avec Jean-Christophe Giuliani, Philippe Godard et Bernard Legros) et du Manuel de l’antitourisme (Écosociété, 2017).


 

7 rue des écolos

On n’est pas nés pour obéir !

Auteur : Sophie Dieuaide

Editeur : Didier Jeunesse

Parution : 03/06/2020

Format : 14,5 x 21,5 cm

Pagination : 160 pages

Prix public : 11,90 €

Marre de pas compter ! Fini l’esclavage ! La vengeance des enfants est en marche… et pour agir ils ne manquent pas d’idées farfelues !

Un roman qui aborde avec impertinence des thématiques très en vogue : écologie, jardin partagé, nourriture locale… de quoi ravir tous les défenseurs de la planète ! 

Un texte porté par des motifs hilarants : de Glyphosate, le chat de l’immeuble anti-écolo au possible à la libération des poissons de l’aquaponie dans le lac de Vincennes… Un concentré d’humour qui fera rire les uns et les autres aux larmes ! 

Une structure bien pensée qui alterne la narration à la première personnes d’Armand, le “cerveau” de la bande, et les pages du journal QG, Béton-Hebdo, illustrée par l’auteure. 

A propos de l'auteur

Sophie Dieuaide est née en 1962 et a étudié le dessin et la peinture avant de commencer à écrire pour la jeunesse en 1996.

Auteure reconnue, elle a publié plus de 50 livres aux éditions Casterman, Bayard, Pocket, Hachette dont plusieurs figurent sur la liste de l’Éducation Nationale.


Oiseaux

Des alliés à protéger

Auteurs : Philippe J. Dubois, illustré par Narisa Togo
Editeur : La Martinière Jeunesse
Parution : 24/09/2020
Format : 26,5 x 29 cm
Pagination : 64 pages
Prix public : 16,90 €

Depuis quand les oiseaux sont-ils là ? Combien sont-ils ? Comment s’adaptent-ils à leur environnement ? À quel point sont-ils touchés par les bouleversements que connaît la Terre ? Pourquoi sont-ils si importants pour l’équilibre de la biodiversité ? Que peut-on faire pour les protéger ? Pourquoi, enfin, est-il si important pour nous de savoir les écouter et les observer ?

À partir d’une approche complète et passionnée, Philippe J. Dubois nous livre une ode aux oiseaux, espèces emblématiques de la liberté et symboles de la beauté du vivant à protéger.

A propos des auteurs

Philippe J. Dubois est directeur éditorial des éditions Delachaux et Niestlé et directeur de publication de la revue Ornithos. Il est aussi auteur de nombreux ouvrages dont Le Nouvel Inventaire des oiseaux de France, La Grande Amnésie écologique ou La Petite Philosophie des oiseaux, co-écrite avec Elise Rousseau et traduite en 16 langues.

La passion des oiseaux de Narisa Togo, jeune illustratrice japonaise, remonte à l’enfance. Quand elle n’est pas dans son atelier, occupée au délicat travail de linogravure, elle emmène des groupes observer les oiseaux.


Le ciel

Auteurs : Hélène Druvert et Juliette Einhorn
Editeur : La Martinière Jeunesse
Parution : 05/11/2020
Format : 28 x 37 cm
Pagination : 40 pages
Prix public : 23 €

Parcourez les différentes strates de l’atmosphère pour découvrir aussi bien les animaux, engins et météoroïdes qui les traversent que les multiples phénomènes météorologiques qui chahutent le ciel.

Une promenade aérienne inédite aussi passionnante que documentée, qui permettra au lecteur de reconnaître les nuages, de comprendre la pollinisation ou le cycle jour-nuit, de contempler les étoiles comme les oiseaux migrateurs, d’assister à une tornade et à une éclipse, sans oublier la pollution atmosphérique et lumineuse, mais aussi les énergies « propres »… Depuis l’Antiquité, les hommes regardent le ciel, l’étudiant, l’interprétant, rêvant de l’explorer… à notre tour !

A propos des auteurs

Hélène Druvert est une designer textile qui travaille en freelance depuis sa sortie de l’école Duperré. Elle aime créer des passerelles entre ces différents univers, pour le plaisir des petits comme des grands. Elle a publié chez La Martinière Jeunesse les très remarqués Petit Théâtre de Casse-Noisette, Histoires de reines, Anatomie (mention non-fiction à Bologne), Océan et Naissance. Elle a reçu le prix jeunesse de la Nuit du livre 2015 pour Paris s'envole (Gautier-Languereau).

Juliette Einhorn est journaliste littéraire et coordinatrice éditoriale pour divers journaux, dont Le Magazine littéraire, et formatrice à l’École des métiers de l’information (EMI) où elle enseigne l’écriture journalistique, le rewriting et la correction. Elle est également rédactrice et traductrice pour diverses maisons d’édition. Chez La Martinière, elle œuvre aussi bien pour le département Art de vie que pour la Jeunesse.


Tous écolos !

Auteurs : Elise Rousseau & Robbert
Editeur : La Martinière Jeunesse
Parution : 19/03/2021
Format : 17 x 22 cm
Pagination : 96 pages
Prix public : 13,90 €

Aujourd'hui, les enfants sont probablement plus écolos que ne le sont les adultes, mais il peut leur manquer des explications ou des conseils pratiques pour s'emparer de cet enjeu primordial dans leur vie quotidienne.

À quoi est due la déforestation ? Pourquoi la mer est-elle si polluée ? Est-on tous concernés ? Auprès de qui peut-on se tourner pour aider ? Comment fabriquer des insecticides bio, manger plus équilibré en accord avec les ressources de la planète et économiser de l'énergie chez soi ? Un livre fort de grandes explications et de petits conseils pour ENFIN se réconcilier avec notre merveilleuse Terre et, pourquoi pas, faire de la pédagogie auprès de ses parents.

A propos des auteurs

Après des études de littérature et de philosophie et plusieurs années à travailler dans la protection de la nature, Élise Rousseau écrit des ouvrages sur les thèmes de l’environnement, de la biodiversité sauvage et des animaux domestiques.

Robbert est graphiste indépendant formé à l'École nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris. Il crée des publications, des identités visuelles et du design d'objet dans le domaine culturel. Il travaille régulièrement pour de grandes maisons d'édition : Gallimard, Flammarion, La Martinière etc.


Permacité

Auteurs : Olivier Dain-Belmont et Fachri Maulana
Editeur : Sarbacane
Parution : 03/02/2021
Format : 23 x 32 cm
Pagination : 48 pages
Prix public : 16,90 €

C’est le grand jour : Camille et sa famille déménagent dans une « permacité », un quartier économe et écologique ! Mais Camille boude et en plus, voilà que Imhotep, son chat, s’échappe ! En le poursuivant à travers cette drôle de ville où les maisons sont construites les unes sur les autres, et dans laquelle la nature est reine, Camille découvre cette ville du futur, qui lui réserve bien des surprises.

Une extraordinaire utopie à dévorer comme une aventure, qui réunit des idées déjà mises en œuvre un peu partout dans le monde. De quoi donner à tous un vrai espoir.
Avec une mise en images dynamique, mêlant dessin d’archi et illustration jeunesse, à l’énergie inspirante !

A propos des auteurs

Architecte diplômé de l’INSA de Strasbourg et de l’ENSTIB d’Épinal, Olivier Dain Belmont s’intéresse particulièrement aux utopies urbaines et à l’architecture éthique et écologique.

Fachri Maulana a d’abord suivi une formation d’architecture à Bandung (Indonésie). Puis, en 2017, il change de voie et entre à Émile Cohl à Lyon. Il est diplômé de dessin multimédia, et a publié un album jeunesse aux Éditions Extrapage.


Insectes & petites bêtes

Auteurs : Jess French & Claire McElfatrick (UK)
Editeur : Kimane
Parution : 25/06/2020
Format : 23 x 28 cm
Pagination : 80 pages
Prix public : 19,95 €

Les insectes sont tout petits, mais cela ne les empêche pas de faire partie des plus grands bâtisseurs, guerriers et maîtres du déguisement de la planète. Ce documentaire rempli d’informations étonnantes révèle aux enfants pourquoi ces petites bêtes sont si incroyables et si précieuses pour la planète.

Un documentaire très complet, tout en étant accessible aux plus jeunes :

  • Qu’est-ce qu’un insecte ? Définition, famille, anatomie
  • Les cousins des insectes
  • Comportements des insectes : pollinisation, cycle de vie,
  • travail d’équipe, camouflage, moyens de défense...
  • Habitats
  • Relations entre les insectes et les hommes : l’utilisation de leurs produits comme la soie ou le miel, les insectes menacés d’extinction, comment les protéger.
A propos des auteurs

Jess French est une personnalité de la télévision britannique, vétérinaire et auteur. Elle est la présentatrice d'un programme télévisé appelé “Minibeast Adventure with Jess” qui a été diffusé sur CBeebies. Plus récemment, elle est devenue une auteure de livres de conservation pour enfants.


L’étonnante vie des plantes

Auteurs : Francis Hallé et Rozenn Torquebiau
Editeur : Actes Sud
Parution : 03/2021
Format : 30 x 23 cm
Pagination : 72 pages
Prix public : 19 €

Francis Hallé et Rozenn Torquebiau veulent transmettre leur passion pour les plantes aux plus jeunes à travers ce livre dont Francis a réalisé les dessins, à la fois précis, scientifiques et délicats. Les plantes sont bien des êtres vivants, mais comment font-elles pour vivre ? Comment naissent-elles sans parents, se nourrissent-elles sans avoir de bouche, grandissent-elles sans squelette, dorment-elles, se protègent-elles, perçoivent-elles le monde (et même ce qui nous échappe), comment émettent-elles ou reçoivent-elles des messages, comment collaborent-elles avec les espèces animales ? C’est tout l’immense et mystérieux univers du végétal qui s’offre à la lecture, qui nous permet de mieux comprendre à quel point les plantes sont indispensables à notre survie. Un livre qui passionnera aussi les plus grands !

A propos de l'auteur

Francis Hallé est botaniste.


Forêt des frères

Auteur : Yukiko Noritake
Editeur : Actes Sud
Parution : 10/2020
Format : 28,5 x 36 cm
Pagination : 32 pages
Prix public : 18 €

Au commencement, il y a deux frères : un sur chaque page. Chacun hérite de la moitié d’une forêt. Dans chaque forêt une mystérieuse jeune fille est là pour les accueillir, symbole de l’esprit de la nature.

Le premier frère s’installe petit à petit, il découpe quelques arbres pour construire une cabane, il pêche quelques poissons. Le second frère, lui, a de grands projets. Il construit une immense villa, il invite tous ses amis à le rejoindre, il voit dans les ressources qui l’entourent le moyen de s’enrichir.

Tout à son travail, il ne remarque même pas que la jeune fille qui restait à ses côtés au début a fini par s’enfuir… Peu à peu, les deux forêts évoluent. L’une reste telle qu’au commencement, vivante et sauvage ; l’autre se transforme, peu à peu, pour devenir finalement, à la fin du livre, une véritable petite ville…

A propos de l'auteur

Après avoir étudié la culture française à l'université au Japon, et après une expérience professionnelle dans une entreprise japonaise dans le domaine d'industriel, Yukiko Noritake a décidé de suivre sa voie de cœur et de s'engager dans une formation artistique, notamment l'illustration, qui lui permet d'exprimer son univers personnel. Diplômée à l'École de Condé Paris en 2018, elle a démarré sa carrière de jeune illustratrice.