La réinsertion sociale et professionnelle par le maraîchage biologique


L'association les Potagers de Marcoussis forme des personnes en grande difficulté à la culture maraîchère afin de les aider à retrouver un emploi stable et une vie sociale.

Social et emploi

Lieu
Marcoussis, France

Parrain
Patrick Sauvegrain

Dotation
20 000 € au Comité du 29/01/2008

Porteur du projet

Les Potagers de Marcoussis

« Ce chantier engage une "remobilisation" des personnes qu'il emploie par la mise en oeuvre d'un accompagnement socioprofessionnel incluant toutes les étapes allant de la définition d'un projet professionnel adapté, à l'embauche sur un poste du secteur marchand. Avant toute chose, la mission de l'équipe encadrante est de mettre en situation de travail ces personnes très éloignées de l'emploi au travers de règles, de comportements à observer et d'un environnement de travail : impératifs du travail en équipe, consignes, des responsabilités, etc.  »

Patrick Sauvegrain

Depuis 1999, à Marcoussis, dans la banlieue parisienne, l'association les Potagers de Marcoussis permet à des personnes en grande difficulté de se réinsérer dans la vie sociale et professionnelle à travers un chantier de maraîchage biologique.
Cette activité agricole aide ce public (bénéficiaires du RMI, chômeurs de longue durée, jeunes sans qualification, femmes isolées, réfugiés...) à regagner une certaine motivation au travail, une rigueur et une méthode, mais aussi une plus grande facilité à vivre avec les autres et surtout avec soi-même.
Leur production de légumes est vendue et distribuée sous forme de paniers garnis aux adhérents de l'association (353 en décembre 2007) qui résident à Paris et dans la banlieue sud.

En 2006, après leur départ des Potagers du Marcoussis, huit jardiniers ont retrouvé un travail, cinq personnes ont commencé une formation qualifiante et une autre a rejoint une structure spécialisée (CAT). Aujourd'hui, l'association compte vingt-deux personnes en contrats aidés.

Revaloriser le travail des bénéficiaires

En bientôt dix années d'existence, les Potagers de Marcoussis ont désormais réussi à trouver leur public. Mieux : la demande ne cesse de croître, de plus en plus de familles appréciant de pouvoir cuisiner des légumes d'origine biologique.
Seul problème : la rentabilité actuelle des parcelles cultivées demeure insuffisante du fait de l'approvisionnement en eau. Le système d'irrigation est en effet devenu vétuste et trop aléatoire, ce qui empêche d'obtenir des récoltes suffisantes et régulières.

L'association a donc décidé d'équiper ses serres d'un système adapté, simple et efficace. Elle s'appuie sur l'expérience positive d'un autre jardin de Cocagne, situé à Blois, qui fonctionne depuis 2006 avec le système BARS (Brumisation Arrosage Rationnel des Serres). Placé au-dessus des cultures, il permet un arrosage précis, modulable et adapté aux cultures, optimise la gestion de l'eau et enfin, met en valeur le travail des jardiniers.

L'association doit également s'équiper de nouveaux matériels d'entretien et d'outillage. La fondation Veolia a été sollicitée pour participer à l'acquisition de ce matériel et du système d'irrigation des serres. Ce dernier sera installé par les jardiniers et les encadrants grâce aux conseils à distance du fournisseur.
 


Autre projet soutenu

Ensemble, cultivons la solidarité
Domaine : Social et emploi
Pays : France
Dotation : 20/10/2011

Développement d'un potager bio d'insertion grâce à l'irrigation de nouvelles parcelles de culture.