Les fiches de lecture des livres du Prix de l'Environnement 2019

Retrouvez les 12 ouvrages présélectionnés pour le Prix du Livre Environnement 2018 et les huit livres retenus pour la mention jeunesse.

Manifeste. L’océan est notre avenir

Auteur : Fanny Agostini
Editeur : Flammarion Autrement
Parution : 24 octobre 2018
Format : 16,6 cm x 23 cm
Pagination : 210 pages
Prix public : 22 €

« Je crois à l'alliance des talents et à la synergie des forces pour faire bouger les lignes et offrir à notre espèce l'opportunité d'envisager de meilleurs choix pour l'avenir de l'océan. Car il est bon de rappeler que c'est en son sein qu'est née la vie. Il est là, au plus profond de nos cellules. »

Connaissez-vous l'acanthaster, une étoile de mer qui participe à la disparition progressive des coraux? Saviez-vous qu'il existe un 7e continent, constitué des déchets plastiques jetés dans les océans? Et que les requins, apparus sur la planète bien avant les dinosaures, sont aujourd'hui menacés d'extinction?

Fervente défenseuse de la nature, Fanny Agostini nous fait partager son rapport à la mer, son amour des océans et tire la sonnette d'alarme en incitant chacun, à son échelle, à agir : oui, les océans sont en danger ; oui, cela a des incidences graves sur notre vie ; non, il n'est pas trop tard pour enrayer le désastre écologique auquel nous sommes confrontés.
 
A propos de l'auteur
Fanny Agostini, née le 8 juillet 1988 à La Bourboule (Puy-de-Dôme), est une présentatrice de télévision française, notamment de Thalassa sur France 3.
 


L’humanité en péril - virons de bord, toute !

Auteur : Fred Vargas
Editeur : Flammarion
Parution : 1er mai 2019
Format : 13 cm x 21 cm
Pagination : 256 pages
Prix public : 15 €
 
Essai sur le climat et, plus largement, l'environnement. Fred Vargas y dénonce les lobbies qui tiennent les gouvernements sous leur coupe, ces mêmes gouvernements qui n'agissent pas/ pas assez/ pas assez vite, et, de manière générale, toutes les pratiques irresponsables qui conduisent l'humain à détruire la planète.
 
A propos de l'auteur
Fred Vargas (Frédérique Audouin-Rouzeau) a vu le jour à Paris en juin 1957 avec sa soeur jumelle Joëlle. N'ayant pas d'idée de métier, elle est allée vers les sciences, l'archéologie médiévale. Son premier roman, Les jeux de l'amour et de la mort, reçoit le prix du "Roman policier du Festival de Cognac" en 1986 et est publié aux éditions du Masque. En 2006, la « Crime Writers' Association » qui a pour vocation de récompenser les meilleurs auteurs de romans policiers (ou thrillers) lui a attribué son prix, le « Duncan Lawrie International Dagger », pour Debout les morts, livre paru en mars 1995 en France mais seulement publié en janvier 2006 au Royaume-Uni.

 


Toucher terre

Auteur : Florence Besson
Editeur : Flammarion
Parution : 27 mars 2019
Format : 13,9 cm x 21,1 cm
Pagination : 320 pages
Prix public : 19 €

« Ce livre raconte l’histoire d’une femme éperdument amoureuse d’une courgette et d’un criquet. Ce livre raconte une drôle d’aventure parmi des gens rêveurs et réalistes, la tentative maladroite d’un être humain pour se rendre utile. »

Changer de vie, trouver un sens à son existence, savoir pourquoi on se lève le matin, découvrir un nouveau métier, prendre le temps, se rapprocher de la nature, partager le quotidien des animaux, vivre au rythme des saisons, toucher terre… Beaucoup d’entre nous en rêvent, peu font le grand saut.
 
A propos de l'auteur
Journaliste, Florence Besson a quitté la rédaction d'un grand journal féminin. Elle vient de passer son brevet agricole

 


Sortir du pot au noir
- L’humanisme juridique comme boussole

Auteur : Mireille Delmas-Marty
Editeur : Buchet Chastel
Parution : 7 mars 2019
Format : 14 cm x 20,5 cm
Pagination : 112 pages
Prix public : 12 €

L’humanité serait-elle entrée dans le « pot au noir », cette zone au milieu des océans où les vents qui soufflent en sens contraires se neutralisent ou se combattent ? Dans un monde pris dans ces tourbillons, entre paralysie et naufrage, où trouver la boussole qui permettrait d’en sortir ?

Pour échapper au désordre, stabiliser l’instable et penser l’imprévisible, il ne suffit pas de placer l’humanité et ses valeurs au centre du monde, comme a tenté de le faire la Déclaration universelle des droits de l’homme en 1948. Il faut réguler les vents autour de principes communs et inventer la boussole d’un humanisme élargi à la planète qui guiderait les humains sur les routes imprévisibles du monde.
 
Mireille Delmas-Marty
Mireille Delmas-Marty est juriste, professeur émérite au Collège de France, où elle a été titulaire de la chaire « Études juridiques comparatives et internationalisation du droit ». Elle est aussi membre de l’Académie des sciences morales et politiques. Ses travaux portent sur l’internationalisation du droit, notamment des droits de la personne (par exemple, la justice pénale internationale), des droits économiques et sociaux (la responsabilité des entreprises transnationales) et environnementaux (la qualité du climat). Elle est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Aux quatre vents du monde (Seuil, 2016), et intervient régulièrement dans le débat public.
 


Miscellanées de ma planète

Auteur : Jennifer Gallé
Editeur : Buchet Chastel
Parution : 16 mai 2019
Format : 13 cm x 20,5 cm
Pagination : 144 pages
Prix public : 15 €
 
Savez-vous que 80 % de la population mondiale consomme des médicaments à base de plantes ? Que le textile est l’une des industries les plus polluantes ? Que le réchauffement climatique peut réveiller certains virus qui sévissaient au temps des mammouths ? Ou quelles sont les principales causes de la déforestation ? Et pourquoi le gluten fait débat ?

Cet ouvrage réunit plus de 200 chroniques, anecdotes surprenantes ou données chiffrées sur notre planète et son équilibre écologique. Sérieuses ou ludiques, scientifiques ou pratiques, utiles ou légères, mais toujours instructives, scrupuleusement vérifiées et étayées, ces histoires se picorent au gré des envies. Et, à travers la présentation d’initiatives positives, elles révèlent autant de pistes pour lutter contre le désastre annoncé…
 
A propos de l'auteur
Jennifer Gallé est journaliste. Elle dirige la rubrique « environnement et énergie » de The Conversation, un média en ligne dédié à l’actualité et à la vulgarisation scientifique.
 


L’anthropocène décodé pour les humains

Auteur : Nathanaël Wallenhorst
Editeur : Le Pommier
Parution : 6 février 2019
Format : 13,5 cm x 20 cm
Pagination : 204 pages
Prix public : 16 €

Evénement dans la longue histoire de la Terre, l'Anthropocène est le nom de l'ère inédite dans laquelle nous sommes entrés. Marquée par l'action humaine muée en puissance géologique — comparable aux glaciations, au volcanisme ou encore à la tectonique des plaques ! —, elle est en même temps le témoin de notre faiblesse : il semblerait que nous soyons en train de créer les conditions d'un changement de la biosphère brusque, irréversible... et insoutenable.

Nathanaël Wallenhorst donne à comprendre cette nouvelle ère qui pourrait voir tout basculer, et nous interpelle. Car l'Anthropocène est le nom d'une urgence, mais aussi d'un défi ! A nous, à partir de cet état des lieux de notre planète, d'interroger et de bousculer les modèles sociaux et économiques qui y ont conduit. Il s'agit alors d'apprendre à replacer le politique et les générations futures au coeur de nos vies, pour une alliance revivifiée entre vivre ensemble et écologie.
 
A propos de l'auteur
Nathanaël Wallenhorst est docteur en sciences de l’éducation et maître de conférence à l’Université catholique de l’Ouest.
 


Ne plus se mentir

Auteur : Jean-Marc Gancille
Editeur : Rue de l'Echiquier
Parution : 7 mars 2019
Format : 11 cm x 19 cm
Pagination : 96 pages
Prix public : 10 €

En démissionnant de son poste de ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot a eu la judicieuse inspiration de reconnaître que l’écologie politique ne pouvait plus se satisfaire des « petits pas qui vont dans le bon sens », que cet espoir est vain alors qu’il s’agit de s’opposer à un système capitaliste par essence indifférent aux limites de notre planète.

Dans ce court ouvrage puissant et persuasif, Jean-Marc Gancille va plus loin et incite à un militantisme radical. Selon lui, les éléments qui fondent le Grand Mythe Productiviste – l’idéal du consommateur-citoyen éclairé, l’alternative de la croissance verte, l’avènement prochain de la transition écologique – sont des baudruches idéologiques qui nous font perdre un temps précieux et dépenser de l’énergie en vain. Une analyse lucide de l’état de la planète et de l’étendue des ravages du « fondamentalisme marchand » appelle des réponses radicales et la fin des illusions. Aujourd'hui, le recours à des dirigeants politiques, largement inféodés au système, est improductif et le militantisme écologique mainstream se perd dans une forme de pensée magique naïve, aveugle tant aux réalités physiques qu’aux inerties sociales et aux verrouillages économiques. Face à ce constat et à rebours des nouveaux récits qui entretiennent de faux espoirs, Jean-Marc Gancille appelle à ne plus se mentir et à considérer les faits tels qu'ils sont pour nourrir des réponses à la hauteur des enjeux. Il nous indique un chemin radical, revigorant et ambitieux : l’action combative et la démonstration de notre force collective face aux intérêts particuliers. Car, pour sauver ce qui peut encore l'être, peu d'autres choix s'offrent à nous que d'exercer «.une légitime défense contre le système.» et d'abandonner l’espoir pour le courage.
 
A propos de l'auteur
Jean-Marc Gancille est le co-fondateur de Darwin à Bordeaux, le plus grand tiers-lieu français dédié aux initiatives locales de transition. Convaincu de l’urgence d’accélérer la résilience des territoires, il poursuit son engagement écologique et social dans La Suite du Monde afin d'expérimenter concrètement des projets d'autonomie inspirés du communalisme. Installé à La Réunion, il se consacre désormais à la protection de la faune sauvage en Afrique, dans l’Océan Indien et les Terres Australes Françaises.
 


Une autre fin du monde est possible - Vivre l’effondrement (et pas seulement y survivre)

Auteurs : Pablo Servigne, Gauthier Chapelle et Raphaël Stevens
Editeur : Seuil
Parution : 18 octobre 2018
Format : 14,1 cm x 19,2 cm
Pagination : 336 pages
Prix public : 19 €

La situation critique dans laquelle se trouve la planète n'est plus à démontrer. Des effondrements sont déjà en cours tandis que d’autres s’amorcent, faisant grandir la possibilité d’un emballement global qui signifierait la fin du monde tel que nous le connaissons. Le choix de notre génération est cornélien : soit nous attendons de subir de plein fouet la violence des cataclysmes à venir, soit, pour en éviter certains, nous prenons un virage si serré qu’il déclencherait notre propre fin-du-monde-industriel. L’horizon se trouve désormais au-delà : imaginer la suite, tout en se préparant à vivre des années de désorganisation et d’incertitude. En toute honnêteté, qui est prêt à cela ? Est-il possible de se remettre d’un déluge de mauvaises nouvelles ? Peut-on simplement se contenter de vouloir survivre ? Comment se projeter au-delà, voir plus grand, et trouver des manières de vivre ces effondrements ?

Dans ce deuxième opus, après Comment tout peut s’effondrer, les auteurs montrent qu’un changement de cap ouvrant à de nouveaux horizons passe nécessairement par un cheminement intérieur et par une remise en question radicale de notre vision du monde. Par-delà optimisme et pessimisme, ce sentier non-balisé part de la collapsologie et mène à ce que l’on pourrait appeler la collapsosophie…
A propos des auteurs
Pablo Servigne, Raphaël Stevens et Gauthier Chapelle ont une (dé)formation scientifique et sont devenus chercheurs in-Terre-dépendants. Ils ont publié Comment tout peut s’effondrer. Petit Manuel de collapsologie à l’usage des générations présentes (Seuil, 2015), Le Vivant comme modèle. La voie du biomimétisme (Albin Michel, 2015), Petit traité de résilience locale (ECLM, 2015), Nourrir l’Europe en temps de crise (Babel, 2017) ou encore L’Entraide. L’autre loi de la jungle (Les liens qui libèrent, 2017).
 


La part sauvage du monde - Penser la nature dans l’Anthropocène

Auteur : Virginie Maris
Editeur : Seuil
Parution : 18 septembre 2018
Pagination : 272 pages
Prix public : 19 €

En déclarant la mort de la nature, nombreux sont ceux qui voient dans l’Anthropocène l’opportunité de prendre enfin les commandes d’un système-terre entièrement modelé par les humains.

À rebours de cet appel au pilotage global, Virginie Maris réhabilite l’idée de nature et défend la préservation du monde sauvage. Elle revisite pour cela les attributs de la nature que les fantasmes prométhéens du contrôle total s’appliquent à nier : son extériorité, en repensant la frontière entre nature et culture ; son altérité, en reconnaissant la façon dont les non-humains constituent leurs mondes tout comme nous constituons le nôtre ; et enfin son autonomie, en se donnant les moyens de respecter et de valoriser ces mondes multiples.

L'auteur invite à remettre au coeur de la réflexion sur la crise environnementale la nécessité de limiter l’emprise humaine sur la planète, en redonnant toute sa place au respect de cette nature indocile qui peuple nos paysages, nos imaginaires, et qui constitue finalement l’autre face de notre humanité.
 
A propos de l'auteur
Virginie Maris est philosophe de l’environnement au CNRS. Elle travaille au Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive (CEFE) à Montpellier. Ses travaux portent sur la biodiversité, les sciences de la conservation, les valeurs de la nature ou encore les rapports entre écologie et économie. Elle est l’auteur de Philosophie de la biodiversité. Petite éthique pour une nature en péril (Buchet-Chastel, 2010) ainsi que de Nature à vendre. Les limites des services écosystémiques (Quæ, 2014).
 


La pensée écologique

Auteur : Timothy Morton
Editeur : Zulma
Parution : 7 février 2019
Format : 14 cm x 21 cm
Pagination : 352 pages
Prix public : 20 €

Le réchauffement climatique a déclenché la sixième extinction de masse. Mais nous manquons d'outils pour penser cette ère de l'Anthropocène. Avec intelligence et humour, Timothy Morton nous libère des discours bien-pensants, tous ces petits pas pour un monde plus "vert" qui servent trop souvent à soulager les consciences et verdir les programmes électoraux. Avec La Pensée écologique, nous apprenons à penser différemment : nous affranchir du concept de Nature, penser grand (global plutôt que local), prendre conscience de l'étrange étrangeté du monde et des liens de tout avec tout. Même l'art contemporain ou le cinéma de science-fiction se révèlent de véritables sources d'inspiration !

De Charles Darwin à Blade Runner, de William Wordsworth à Bjôrk, de Percy Shelley à Emmanuel Levinas, Timothy Morton nous offre un texte radical, à la fois très accessible et totalement nouveau dans le champ de la philosophie contemporaine. Philosophe internationalement reconnu, traduit en une dizaine de langues, Timothy Morton est né à Londres en 1968.11 occupe la prestigieuse chaire Rita Shea Guffey à Rice University (Houston). The Ecological Thought (Harvard University Press) est un texte fondateur.
 
A propos de l'auteur
Philosophe internationalement reconnu, traduit en une dizaine de langues, Timothy Morton occupe la prestigieuse chaire Rita Shea Guffey à Rice University (Houston). Mêlant volontiers art et écologie, proche de la philosophie de Bruno Latour, il est sans doute le philosophe contemporain le plus lu par les artistes et plasticiens, de Björk à Julian Charrière ou encore Olafur Eliasson.
 


La symphonie du vivant

La symphonie du vivant
Auteur : Joël de Rosnay
Editeur : Les liens qui libèrent
Parution : 7 mars 2018
Format : 14,5 cm x 22 cm
Pagination : 240 pages
Prix public : 20 €

Voici l’ouvrage sur une des révolutions scientifiques les plus importantes de ces cinquante dernières années. Un livre qui va changer votre vie ! Jusqu’à ces dernières années, la science expliquait que nous étions programmés par notre patrimoine génétique. Or, à la lumière de recherches récentes, les scientifiques revoient leur théorie. La nouvelle révolution en biologie, appelée épigénétique, montre que votre comportement quotidien – ce que vous mangez, l’exercice que vous pratiquez, votre résistance au stress, le style de vie que vous adoptez… – va inhiber ou activer certains de vos gènes. Vous êtes comme le chef d’orchestre d’une symphonie, co-auteur de votre vie, de votre santé, de votre équilibre. Joël de Rosnay raconte cette révolution et ses répercussions sur le «vivant». Il dispense également de nombreux conseils pour prendre soin de son environnement personnel, et ainsi rester en bonne santé.

Par ailleurs, il élargit cette notion, fondée sur l’interdépendance entre individu et environnement, à la société tout entière. Il dessine les fondements du monde de demain en imaginant le passage d’une démocratie représentative à une démocratie participative, et enjoint les nouvelles générations à faire le pari de moins de compétition et de plus d’optimisme. Il décrit des citoyens engagés à tous les niveaux de décision (politique, économique, sociétal…) et l’avènement d’une économie plus collaborative et « circulaire ».

Ce livre fondamental veut inciter le lecteur à réfléchir aux impacts de cette révolution majeure dans la manière de construire sa vie personnelle et de décider des futures évolutions sociétales.
 
A propos de l'auteur
Joël de Rosnay, Docteur ès Sciences, est Conseiller de la Présidente d’Universcience. Ancien chercheur et enseignant au Massachusetts Institute of Technology (MIT) dans le domaine de la biologie et de l’informatique, il a été Directeur des Applications de la Recherche à l’Institut Pasteur. Joël de Rosnay est lauréat du Prix de l’Information Scientifique 1990 de l’Académie des Sciences et Personnalité de l’Economie Numérique 2012. Il est l’auteur de nombreux best-sellers parmi lesquels Le Macroscope et 2020 : les scénarios du futur.
 


Le bug humain

Auteur : Sébastien Bohler
Editeur : Robert Laffont
Parution : 7 février 2019
Format : 13,5 cm x 21,6 cm
Pagination : 270 pages
Prix public : 20 €
 
Plus qu'un moment critique nous vivons une véritable tragédie. Surpopulation, surpoids, surproduction, surconsommation, surchauffe, surendettement, nous avons basculé dans l'ère de tous les superlatifs qui mène l'humanité tout droit à sa perte. Si la capacité des ressources de la planète sont comptées, alors nos jours aussi le seront... Inéluctablement.

Mais alors que la situation empire heure après heure, aucune réponse collective tangible ne vient. Nous voyons le mur se rapprocher et nous ne faisons rien. La conscience de ce qui nous attend ne semble avoir aucun effet sur le cours des événements. Pourquoi ?

Sébastien Bohler docteur en neuroscience et rédacteur en chef du magazine Cerveau et psycho apporte sur la grande question du devenir contemporain un éclairage nouveau, dérangeant et original. Pour lui, le premier coupable à incriminer n'est pas l'avidité des hommes ou leur supposée méchanceté mais bien, de manière plus banalement physiologique, la constitution même de notre cerveau lui-même.

Au coeur de notre cerveau, un petit organe appelé striatum régit depuis l'apparition de l'espèce nos comportements. Il a habitué le cerveau humain à poursuivre 5 objectifs qui ont pour but la survie de l'espèce : manger, se reproduire, acquérir du pouvoir, étendre son territoire, s'imposer face à autrui. Le problème est que le striatum est aux commandes d'un cerveau touours plus performant (l'homme s'est bien imposé comme le mammifère dominant de la planète) et réclame toujours plus de récompenses pour son action. Tel un drogué, il ne peut discipliner sa tendance à l'excès. À aucun moment, il ne cherche à se limiter.

Hier notre cerveau était notre allié, il nous a fait triompher de la nature. Aujourd'hui il est en passe de devenir notre pire ennemi.
 
A propos de l'auteur
Sébastien Bohler, docteur en neurosciences et rédacteur en chef du magazine Cerveau & Psycho, apporte sur la question du devenir de notre humanité un éclairage aussi déstabilisant que nécessaire.
 

------------------ MENTION JEUNESSE ------------------

Mission sauver les abeilles

Auteurs : Henri Clément & Marion Puech
Editeur : Rue de l’échiquier
Parution : 11 avril 2019
Format : 14 cm x 19,6 cm
Pagination : 40 pages
Prix public : 13,50 €

L’abeille est en danger. La variété de notre alimentation dépend d’elle et pourtant, sa population diminue d’année en année, comme celle de tant d’autres insectes pollinisateurs. Mais comment la protéger ? L’apiculteur Henri Clément explique aux enfants son fonctionnement et son rôle, et plus largement l’importance de la pollinisation. Sur un ton résolument engagé, il décrit les causes aujourd’hui avérées de l’hécatombe. Des informations pratiques et des pistes d’actions complètent ce documentaire : comment fabrique-t-on du miel ? Comment réaliser soi-même un bac de plantes pour attirer les insectes pollinisateurs ? Comment initier la création d’une ruche dans son école ? Les dessins de Marion Puech ainsi que des jeux pédagogiques apportent une touche d’humour et de légèreté à ce manuel ludique.
 
A propos des auteurs
Né dans les Cévennes au début des années 1960, Henri Clément choisit de devenir apiculteur professionnel alors qu'il vient d'achever ses études d'histoire et qu'une carrière de professeur s'offre à lui. Héritier d'un savoir-faire familial, amoureux de nature, il exploite près de 400 ruches entre la Lozère et l'Aude. Très impliqué dans le syndicalisme apicole, il a été président de l'Union nationale de l'apiculture française - qui compte près de 22 000 adhérents - entre 1996 et 2011. Il est aujourd'hui son porte-parole. Henri Clément est par ailleurs cofondateur de l'association Terre d'abeilles, et l'auteur chez Rustica du Traité Rustica de l'apiculture, devenu un ouvrage de référence pour les apiculteurs amateurs et professionnels.

Marion Puech vit et travaille à Toulouse, sa ville natale. Après des études à l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg, elle débute une carrière d’illustratrice pour la presse et l’édition jeunesse. En parallèle, elle est aussi auteure de bandes dessinées aux éditions Misma.
 


Mission jardiner la ville

Auteurs : Frédéric Basset & Claire Le Gal
Editeur : Rue de l’échiquier
Parution : 21 mars 2019
Format : 14 cm x 19,6 cm
Pagination : 40 pages
Prix public : 8 €

Fini le règne du béton ! La nature gagne enfin du terrain dans les villes : des jardins partagés, des pieds d’arbres fleuris… chacun peut participer à cette transformation, apporter son carré de verdure. Grâce aux végétaux, la pollution diminue et notre cadre de vie embellit. Dans ce manuel ludique, les enfants apprennent à devenir de véritables jardiniers urbains. Qu’ils disposent d’un rebord de fenêtre ou aient envie de mettre en place un jardin dans la cour de l’école, ce guide leur donne toutes les informations et les conseils nécessaires. Ils apprendront également à créer un petit jardin aromatique, à semer, à planter et même à récolter des graines pour l’année suivante. Des jeux malins et didactiques viennent ponctuer leur lecture.
 
A propos des auteurs
Journaliste spécialisée en environnement, Frédérique Basset a été rédactrice en chef de Canopée, la revue de Nature & Découvertes pour une écologie de la terre, du corps et de l'esprit. Elle a notamment publié Le Guide de l'écocitoyen à Paris (Parigramme) et Jardins partagés (Terre Vivante). Passionnée par le vivant en général et par la terre en particulier, elle consacre une partie de son temps libre à la culture bio.

Formée à l’École Nationale des Arts Décoratifs, Claire Le Gal est illustratrice pour la presse et l’édition jeunesse : elle a notamment tenu la rubrique « Dessiner, c’est pas sorcier ! » du magazine Witch pendant 15 ans. Elle a aussi été scénographe pour le théâtre et l’opéra et enseigne les arts plastiques en collège et lycée.
 


Atlas du développement durable ; société, économie, environnement : un monde en transition

Auteurs : Paul Arnould & Yvette Veyret
Editeur : Flammarion - Autrement
Parution : 20 mars 2019
Format : 17,4 cm x 25,2 cm
Pagination : 96 pages
Prix public : 24 €

Le développement durable est une notion complexe, qui considère l'environnement dans son sens large : ressources, biodiversité, alimentation, santé, risques naturels et technologiques, gestion des déchets... Quels sont les nouveaux objectifs - sans cesse précisés - à atteindre et quelles sont les
réponses apportées ?
  • Le point sur l'état du monde et ses inégalités : population, ressources, santé, biodiversité, risques, migrations...
  • La multiplication des réponses globales : grandes conférences internationales, législation, adaptation au changement climatique, tourisme durable, commerce équitable...
  • L'inventivité des réponses locales : s'appuyant sur l'exemple français, l'atlas illustre les différentes échelles d'intégration du développement durable dans la gestion de l'environnement.
Avec plus de 100 cartes et documents originaux, l'atlas propose un éclairage sur la mise en oeuvre d'un développement « durable » pour la planète.
 
A propos des auteurs
Paul Arnould est un géographe et biogéographe français. Il est notamment spécialiste des forêts. Arnould est professeur émérite à l'École normale supérieure de
Fontenay-Saint-Cloud (ENS LSH) à Lyon, école dont il est ancien élève. Il est membre du comité scientifique de l'Office National des Forêts.
 


Jungles et réserves naturelles du monde

Auteurs : Mia Cassany & Marcos Navarro
Editeur : Nathan
Parution : 18 octobre 2018
Format : 29 cm x 36 cm
Pagination : 48 pages
Prix public : 19,90 €

Le monde sauvage comme vous ne l'avez jamais vu ! Un magnifique voyage dans les forêts extraordinaires du monde à la découverte des animaux sauvages.

Les jungles sont les plus grands réservoirs de biodiversité de la planète et regroupent plus de 50% de la faune et de la flore terrestre. Le camouflage est la règle de survie. Mais il ne suffit pas toujours à lutter contre la déforestation. Chaque scène présente la diversité de la faune et de la flore d'une réserve sauvage et invite à repérer les animaux cachés dans ces magnifiques paysages.

Ce livre présente 16 jungles extraordinaires autour du monde et leurs incroyables habitants : Nouvelle-Guinée, Madagascar, Sénégal, Costa Rica, Inde, Congo, Chine, Australie, Sri Lanka, Honduras, Russie, Canada, Malaisie, Mexique, Amazonie, Hawaï. La plupart sont inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco.

À la fin du livre, quatre pages permettent d'en savoir encore plus sur ces magnifiques paysages.
 
A propos des auteurs
Mia Cassany a toujours aimé les histoires pour enfants. Elle a franchi le pas de l'écriture après avoir découvert les différents métiers de la création d'un livre.

Agente littéraire, puis éditrice jeunesse chez Lupita Books, elle crée sa propre maison d'édition en 2016, Mosquito Books, où elle peut enfin écrire ses propres histoires et publier de grands artistes et illustrateurs.
 


Sous la canopée, arbres et légendes du monde entier

Auteur : Iris Volant
Editeur : Gallimard Jeunesse (5 à 9 ans)
Parution : 7 mars 2019
Format : 22 cm x 31 cm
Pagination : 52 pages
Prix public : 18 €

Leurs racines solidement ancrées dans le sol et leurs branches bercées par le vent, les arbres, véritables poumons du monde, règnent sur notre planète depuis la nuit des temps. Arbre de vie, nourricier, protecteur décoratif ou divin, ils ont inspiré aux peuples de la terre leurs plus beaux mythes.
 


Terramania - Biodiversité, Ecologie, Ecosystème

Auteur : Emmanuelle Figueras
Editeur : Milan
Parution : 3 octobre 2018
Format : 27 cm x 37 cm
Pagination : 48 pages
Prix public : 19,90 €

Et si l’on imaginait notre planète comme une maison ronde ? Une métaphore filée tout au long du livre pour expliquer, sans jamais ennuyer, les phénomènes naturels et les enjeux écologiques.

7,5 milliards d’humains et 1,9 million d’espèces animales connues peuplent la Terre et se la partagent. Ces colocataires habitent une gigantesque maison ronde où tous les éléments sont en interaction. On a tôt fait d’en bouleverser l’équilibre, et, à force d’exploiter à outrance et sans assez de précautions les ressources naturelles, notre planète est aujourd’hui en réel danger. Heureusement, des solutions, nombreuses, existent, et chacun peut s’employer à préserver notre belle planète bleue.
 
A propos de l'auteur
Vivant dans le sud de la France, Emmanuelle Figueras a rapidement développé une véritable passion pour la nature. Quelques années à la faculté de droit n’auront pu la détourner de sa vocation de journaliste et d'auteure documentaire. Elle l’exerce en tant que collaboratrice régulière dans la presse et en tant qu’auteure d’ouvrages tels que L’Anthologie des ours, aux éditions Delachaux et Niestlé, et de nombreux documentaires jeunesse parus chez Milan.
 


Océans… et comment les sauver

Auteur : Amandine Thomas
Editeur : Sarbacane
Parution : avril 2019
Format : 32 cm x 23 cm
Pagination : 40 pages
Prix public : 16,90 €

Les océans sont en danger. Mais il y a une bonne nouvelle : on peut agir pour les sauver ! Ce livre ludique (vrai ou faux, jeux, dialogues entre les enfants dessinés en situation) accessible dès 7 ans présente 10 écosystèmes marins dumonde, leurs merveilleuses spécificités, leur fragilité – et surtout, des moyens concrets d'agir pour les protéger. L'enfant est encouragé à participer à son niveau (Et toi dans tout ça ? ), à travers des gestes simples qui engagent toute la famille. Les 10 écosystèmes marins : La grande barrière de corail ; Le bassin d'Arcachon ; La fosse des Mariannes ; Les îles Galapagos ; L'océan Arctique ; Le grand large ; Les forêts de Kelp ; La mangrove ; Les îles Kiribati ! ; Le continent de plastique.
 
A propos de l'auteur
Amandine Thomas est illustratrice et graphiste, diplômée de l’école Estienne en 2008, et des Arts Décoratifs de Strasbourg en 2011. Après ses études elle s’installe à Melbourne, Australie, où elle devient en 2012 la directrice artistique du magazine australien Dumbo Feather. En 2013, elle publie deux livres avec les éditions Mango Jeunesse : Belle’Ville et Le Chat qui n’était à personne, qui décroche en 2014 le prix Jérôme Main au festival du livre de Cherbourg. Après six ans passés en Australie, elle est aujourd’hui basée à Bordeaux.
 


Hubert Reeves nous explique la forêt

Auteur : Hubert Reeves
Editeur : Le Lombard
Parution : 12 octobre 2018
Format : 22,2 cm x 29,5 cm
Pagination : 64 pages
Prix public : 13,45 €

La forêt est la maison de nos plus lointains ancêtres, elle est le lieu de notre passé et nous relie à lui. Nous y retournons pour nous pénétrer de notre origine et pour en retrouver la formidable vitalité. Grâce aux récentes observations scientifiques, nous savons désormais que le monde végétal et le monde animal se ressemblent plus qu'on ne le pensait. Car les arbres sont eux aussi et à leur façon des êtres sensibles. Il importe d'assurer le développement durable des forêts et la protection de toutes les espèces, végétales et animales, qui constituent ces écosystèmes.
 
A propos de l'auteur
Hubert Reeves est sans conteste l'astrophysicien de langue française le plus célèbre au monde. Originaire de Montréal, il fut, dès 1953, conseiller scientifique à la NASA, puis à l'Institute for Space Studies de New York de 1960 à 1964. Depuis 1965, Hubert Reeves est également le directeur de Recherches au Centre National de la Recherche Scientifique de Paris. Il est président de l'association Humanité et Biodiversité, Commandeur de la Légion d'Honneur, Compagnon de l'Ordre du Canada et Officier de l'Ordre National du Québec.