Les services à la personne, une voie d'insertion professionnelle


Certaines personnes rencontrent de telles difficultés qu'elles ne parviennent pas à accéder au marché du travail. Dans le Tarn, une association d'insertion les prépare à reprendre pied dans le monde du travail en développant les services à la personne.

Environnement et Biodiversité

Lieu
Castres et Gaillac, France

Parrain
Éric Caset-Caricaburu

Dotation
15 000 € au Comité du 03/04/2007

  Porteur du projet Ménage Service

«  La demande en services – particuliers dépendants, foyers monoparentaux – est importante sur les arrondissements de Lyon où interviendra l'association et il n'y a pas de concurrence. Salem Abdellaoui (le responsable) est donc tout à fait confiant sur sa capacité à trouver et fidéliser des clients.  »

Bruno Giraudel

 

Dans le Tarn, de nombreuses femmes connaissent le chômage. Elles sont souvent issues de secteurs d'activité en crise depuis longtemps (industrie textile, cuir, délainage...). Et pour beaucoup d'entre elles, le faible niveau d'études, l'âge, l'inactivité prolongée ou la nationalité constituent un frein supplémentaire à l'emploi.

Connaissant parfaitement ces situations, Oxygène, une entreprise de travail temporaire d'insertion très active dans le département du Tarn a créé une association. L'idée : œuvrer en amont et accueillir les personnes n'ayant pas les compétences nécessaires pour travailler directement en entreprise. Il s'agit majoritairement d'un public féminin non qualifié. L'association d'insertion Ménage Service Castres est ainsi née fin 2006. Axée autour des services à la personne, la structure bénéficie d'une convention, au démarrage de l'activité, pour huit postes d'insertion, mais ambitionne d'en atteindre trente très vite.

Les «plus» du projet

 

Les personnes employées par Ménage Service seront accompagnées socialement et techniquement pendant leur parcours d'insertion de deux ans. Elles pourront ensuite accéder soit à une formation qualifiante, soit à l'entreprise Oxygène, avec comme finalité un retour à l'emploi durable.

Les activités potentielles sont variées et ne se réduisent pas au ménage. L'association envisage le développement de nouvelles activités : l'aide au déménagement ou la saisie informatique pour aider les personnes âgées... Par ailleurs, elle sensibilisera ses salariés à la protection de l'environnement dans le cadre du travail : gestion intelligente des déchets ou utilisation de produits de nettoyage écologiques, par exemple.

Sur un plan pratique, Ménage Service va tout d'abord intervenir à Castres et à Gaillac, où des locaux ont été loués. Le budget d'investissement auquel la fondation Veolia s'associe permettra d'équiper les salles d'accueil et de réunion, d'acheter le matériel informatique, les logiciels de gestion, le matériel de bureau, les accessoires de nettoyage, un véhicule. Il inclut aussi les frais d'information et de supports publicitaires. Au début, dans chaque localité, deux personnes assureront le fonctionnement (accueil, accompagnement social et technique, relation avec la clientèle). Par la suite, l'association compte essaimer son activité sur tout le département.