Naissance d'un nouvel établissement pour personnes handicapées


En créant un nouvel établissement social d'aide par le travail (Esat), l'association La Chrysalide entend répondre, dans sa région, aux besoins croissants en matière d'accueil et d'accompagnement destinés aux personnes handicapées mentales.

Social et emploi

Lieu
Istres, Bouches-du-Rhône, France

Parrain
Guy Millan

Dotation
25 000 € au Comité du 31/01/2007

Porteur du projet

La Chrysalide de Martigues et du golfe de Fos

« Le but ultime de Chrysalide est de permettre aux personnes handicapées d'acquérir une autonomie indispensable pour leur accomplissement social, en fonction bien sûr de leurs possibilités. »
Guy Millan

La Chrysalide de Martigues et du golfe de Fos est une association qui regroupe des parents de personnes handicapées mentales. Sa vocation : promouvoir la défense des intérêts des handicapés mentaux, ainsi que ceux de leurs familles, et gérer des établissements destinés à leur accueil et leur accompagnement. Pour améliorer leur existence, l'association mise notamment sur le travail comme vecteur d'insertion dans la vie de la cité.

La Chrysalide exerce ses missions sur un territoire couvrant douze communes situées de part et d'autre de l'étang de Berre. Parmi les six établissements qu'elle gère déjà, l'association compte deux centres d'aide par le travail (CAT), un institut médico-éducatif pour enfants et adolescents, un foyer de vie, un foyer pour travailleurs handicapés et une maison d'accueil spécialisée pour polyhandicapés.

Anticiper les besoins sous-tendus par la nouvelle législation

 

La montée en puissance de l'association n'a pas cessé depuis l'ouverture de son premier CAT en 1979. Les 60 places du début se sont muées en 120. Mais, la loi du 11 février 2005 pour "l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées" encourage de nouvelles demandes. Par ailleurs, l'association compte anticiper l'accueil des futurs sortants de l'institut médico-éducatif.

La Chrysalide souhaite donc créer un nouvel Esat. Soixante personnes handicapées ayant une déficience intellectuelle et provenant d'établissements pour enfants et adolescents y travailleront. Ils seront encadrés par douze salariés. En plus d'une blanchisserie fonctionnant au sein de l'établissement, d'autres activités exercées à l'extérieur sont prévues : l'entretien d'espaces verts, la propreté, le ménage, le service de restauration ou encore l'entretien de la peinture des bâtiments.

En s'implantant à Istres, l'association entend profiter du fort développement économique de la ville. Cela permettra en outre de réduire les temps de trajets pour les travailleurs handicapés habitant cette zone. La Chrysalide compte déjà parmi ses plus gros clients Eurocopter et Dassault. Cette nouvelle localisation constituera une ouverture vers les bassins d'activité d'Arles et de Salon-de-Provence. Par sa contribution, la fondation Veolia permettra l'acquisition de deux véhicules indispensables pour le transport du personnel et celui des livraisons.