Produire de l’eau potable pour, notamment, alimenter un dispensaire

A Alénya, en Occitanie, le jumelage n’est pas un vain mot. Le Comité en charge des liens avec la commune kenyane de Naivasha a développé un projet d’implantation d’un dispensaire au bénéfice des Kenyans. Le soutien de la Fondation porte sur l’accès à l’eau potable de l’établissement et des populations voisines.

Humanitaire et Développement

Lieu
Baringo (Kenya)

Parrain
Jean-François Lluch

Dotation
10 000 € au Comité de sélection du 10 avril 2018

Porteur de projet

Comité de jumelage, d’échanges et d'amitié entre les peuples d'Alénya

« J’apporte le soutien des équipes techniques locales de Veolia Eau auprès de Sud Roussillon sur les aspects techniques et financiers du projet de forage et de pompage, notamment pour la constitution du dossier de consultation des fournisseurs et entreprises en matière de forage et pompage. »
Jean-François Lluch

Alénya, commune des Pyrénées-Orientales voisine de Perpignan, a été jumelée en 2004 avec Naivasha, au Kenya. Depuis quatorze ans, plusieurs programmes de coopération ont vu le jour, portés par le Comité de jumelage, d’échanges et d’amitié entre les peuples d’Alénya.
 
En 2018, l’association lance le projet de créer un centre de santé sur place. L’idée est d’implanter un outil de développement sanitaire exemplaire pour toucher en particulier les femmes. L’établissement aura vocation à assurer le suivi des grossesses, des accouchements et des nouveaux nés. Les consultations et les services de soin seront cependant ouverts à tous. Parallèlement, une politique de prévention en matière d’hygiène et de santé sera engagée.
 
Un forage doit être réalisé et équipé d’une pompe pour alimenter en eau potable le dispensaire et les villages les plus proches sans affecter le niveau de la nappe phréatique. En 2019, le gros œuvre sera construit suivant les plans fournis par l’administration du Comté et sera raccordé au réseau d’eau. Les points d’eau dans les villages les plus proches seront mis en service. Un jardin communautaire est également prévu sur la parcelle du dispensaire afin de valoriser l'environnement proche et les abords de la structure.
 
Pour assurer la maintenance et l’exploitation du centre, le Comité de jumelage, d’échanges et d’amitié entre les peuples d’Alénya prévoit également la formation, en France, de personnels de santé.