Protéger le littoral de l'île de Ré


Pour sensibiliser le public au respect de l'environnement des alentours du village des Portes-en-Ré, l'association A4P aménage "la Maison de la Dune". Un projet qui allie écologie et solidarité.

Environnement et biodiversité

Lieu
Portes-en-Ré, France

Parrain
Paul de Rosen

Dotation
12 000 € au Comité du 02/10/2007

Porteur de projet
A4P 

Prisé par les artistes et tous ceux qui aspirent à la quiétude, le village des Portes-en-Ré (700 habitants) est aussi connu pour ses dunes, sa longue plage de sable fin et son - non moins célèbre - petit bois de Trousse-Chemise.

Chaque année les touristes s'y pressent pour bénéficier d'un climat exceptionnel et d'une nature généreuse : de nombreuses espèces et essences méditerranéennes poussent en effet dans l'île.

Si à l'âge de fer, la forêt recouvrait presque toute l'Ile de Ré, elle reste aujourd'hui très présente sur cette pointe nord-ouest. Quant aux dunes, elles agrémentent toujours le paysage. Mais ces espaces naturels doivent être constamment protégés du climat et des nombreuses indélicatesses des estivants.

Environnement et solidarité

Afin d'attirer l'attention de tous sur la richesse de la nature environnante et sur la nécessité de la protéger, l'Association pour la Protection du Patrimoine des Portes (A4P) souhaite aménager tout près de la grande plage, au nord-ouest du village, « La maison de la Dune », un espace d'information sur l'environnement ouvert au public. Le projet consiste à rénover un édifice datant de 1852 (la cabane des fontaines) et intègre un volet social. Une association locale de réinsertion, « La Verdinière », sera en effet chargée de réaliser une partie des travaux.

Cette réhabilitation sera menée de concert avec l'Office National des Forêts (qui gère déjà plus de 400 hectares de forêts sur l'île). Grâce à ce partenariat, les messages dispensés à l'intérieur de la Maison de la Dune seront complétés, à l'extérieur, par une mise en valeur paysagère du site et par la création d'un sentier botanique pour découvrir les plantes adaptées aux conditions naturelles des lieux.