Reconstruire une région entière après le tsunami


Dans l'est du Tamil Nadu, en Inde, l'ONG Orcades agit depuis trois ans avec une consœur indienne, l'INDP, pour venir en aide aux villages ravagés par le tsunami de décembre 2004. À l'issue d'un premier programme fructueux, de nouvelles actions sont entreprises pour pérenniser le travail déjà effectué et l'étendre à de nouveaux territoires.

Humanitaire et Développement

Lieu
Villages du Tamil Nadu, Inde

Parrain
Thierry Vandevelde

Dotation
30 000 € au Comité du 02/12/2008

Porteur du projet

Orcades

Fondée à Poitiers en 1974, Orcades est une ONG de solidarité internationale qui mène de nombreux projets d'éducation au développement.
À ce titre, elle intervient en Inde depuis plus de dix ans et s'est particulièrement mobilisée dans l'État du Tamil Nadu pour venir en aide aux villages sinistrés à la suite du tsunami de décembre 2004.
Avec une ONG indienne partenaire, l'INDP (Intercultural Network for Development and Peace), Orcades a conçu un programme global d'aide aux populations.

Entre 2005 et fin 2008, de nombreux actions ont ainsi été entreprises : réhabilitation des terres polluées par le sel marin, entretien de la forêt, élevage, restructuration et scolarisation d'un village, accès aux services essentiels - eau potable, traitement des eaux usées, production d'électricité et de gaz pour la cuisson, gestion des déchets en plastique...

Un nouveau plan d'actions 2008 - 2009 a pour but désormais d'assurer la viabilité de tous ces projets et de poursuivre la mobilisation auprès de villageois habitant dans des zones voisines.

Vers l'autonomie des villageois

 

Dans ce cadre, sept nouveaux villages vont bénéficier d'équipements de potabilisation de l'eau, avec le souci d'assurer dès le départ la maintenance des installations - la volonté étant que les villageois puissent ensuite s'approprier cette tâche.

Orcades a donc confié à l'INDP le soin de mettre en place des formations appropriées auprès des villageois afin de leur faire saisir l'importance de gérer avec soin la précieuse ressource. Outre une sensibilisation à la préservation de l'eau potable et à l'hygiène, les deux ONG se sont fixées comme objectifs de former les villageois pour qu'ils puissent devenir autonomes le plus rapidement possible. Ils participeront ainsi aux opérations de désalinisation et seront encouragés à s'occuper de la gestion de la distribution de l'eau, puis à réinvestir les bénéfices dégagés pour relancer des cultures vivrières.

Partenaires d'Orcades depuis le tsunami, la fondation Veolia accompagnent ce programme global qui a déjà très sensiblement amélioré la vie de nombreux villageois et qui se déploie désormais vers des zones encore peu aidées. Grâce à cette aide, de nouveaux équipements de potabilisation de l'eau vont être installés dans sept villages.