Un potager et une épicerie pour les plus démunis


À Lyon, Alis procure des contrats d'insertion à des personnes très démunies en développant deux activités dont elles peuvent également bénéficier : un jardin potager et une épicerie sociale.

Social et emploi

Porteur du projet

Alis

Lieu
Lyon, France

Parrain
François Coutin

Dotation
3 500 € au Comité du 31/01/2007

« J'apprécie tout particulièrement les actions qui s'inscrivent dans la durée, et je pense que le dispositif d'échanges « Raconte moi ton fleuve » de par sa pérennité et son développement inspirera d'autre actions plus ou moins analogues. »

François Coutin, Veolia Eau

 

Association créée en 1988 pour œuvrer à l'insertion professionnelle des plus démunis, ADN Service s'est développée selon deux axes. D'une part, elle met ses bénéficiaires à disposition d'entreprises, d'artisans, d'associations, de collectivités ou de particuliers, tout en les accompagnant au plan socioprofessionnel. De l'autre, elle a créé trois ateliers-chantiers d'insertion par l'économie, dont Alis (pour ALImentation Sociale).

Développant ses activités à Lyon, Alis se compose d'un jardin cultivé par des personnes en insertion, le "potager de la Cressonnière", et d'une épicerie sociale implantée dans le 9e arrondissement.

Un peu plus qu'une épicerie

 

Au sein du potager, dix personnes en contrat d'insertion sont employées à mi-temps. Elles y apprennent les secrets du maraîchage et de l'entretien des espaces verts. L'épicerie sociale fonctionne de son côté grâce à une personne embauchée à plein temps et à une demi-douzaine de personnes en contrats aidés, à mi-temps.

L'originalité de ce projet, outre le fait de permettre à des personnes sans emploi de remettre doucement "le pied à l'étrier", réside dans l'accompagnement dont bénéficient les personnes qui viennent s'approvisionner à l'épicerie. Proposées au préalable par les assistantes sociales qui travaillent sur le quartier, les familles clientes de l'épicerie sont suivies et conseillées par l'un des référents d'Alis durant les six mois (renouvelables si besoin) que dure leur "contrat d'accès" à l'épicerie. Elles peuvent en outre assister à des ateliers pédagogiques où apprendre les notions essentielles d'hygiène alimentaire, de tenue d'un budget, ou de réduction de la consommation énergétique.

Alis a fait appel à la fondation Veolia pour l'aider à acquérir une nouvelle armoire réfrigérée et des conteneurs isothermes.