Un restaurant d'insertion à La Goutte d'Or


Des chômeurs de longue durée sont embauchés et formés aux métiers de la restauration. Leur travail ? Servir des repas proposés gratuitement à des familles en difficulté.

Social et emploi

Lieu
quartier de La Goutte d'Or, France

Parrain
Gérard Pignon

Dotation
30 000 € au Comité du 31/01/2007

Porteur du projet

Aurore

« Je serai à la retraite en octobre prochain et je pourrai alors m'engager dans cette association et participer activement à leur projet : nourrir dignement des personnes en situation d'exclusion. J'ai connu dans mon enfance des difficultés de fin de mois qui commençaient... le 10. Je suis très motivé à l'idée de devenir acteur d'un tel projet. »
Gérard Pignon

Restaurant social géré par l'association Aurore (qui s'occupe de réinsérer et de réadapter des personnes en situation de grande précarité), "Lectures gourmandes" permet actuellement à sept personnes en réinsertion et à deux encadrants de travailler. Auparavant chômeurs de longue durée et/ou bénéficiaires du RMI, les personnes en insertion sont formées pendant deux ans aux métiers de la restauration (commis de cuisine, plongeur, serveur) et peuvent espérer ensuite trouver un emploi durable dans ce secteur très porteur. "Lectures gourmandes" n'est pour l'instant ouvert que le midi, mais Aurore veut démultiplier ses services.

 

Ajouter la solidarité à l'insertion

En ouvrant le soir, le restaurant pourra servir quotidiennement une centaine de couverts supplémentaires, ce qui lui permettra d'étoffer ses équipes : aux sept postes d'insertion actuels viendront s'ajouter deux nouveaux emplois et l'équipe d'encadrement passera à trois personnes.

Au-delà, Aurore souhaite participer aux efforts de solidarité menés par d'autres associations envers les familles des 18e et 19e arrondissement de Paris. L'ouverture du restaurant le soir sera en effet l'occasion d'offrir des repas gratuits aux familles en grande difficulté.

Ces personnes (souvent hébergées avec leurs enfants à l'hôtel et prises en charge par les services du Samusocial et du centre d'action sociale de la Ville de Paris) se verront distribuer par Aurore des cartes mensuelles d'accès au restaurant, renouvelables.

En parallèle, le restaurant restera ouvert, en fonction de la place disponible, à tous les clients prêts à payer 5 euros par repas, ceci dans le but de favoriser la mixité entre des publics très différents : salariés, personnes sans domicile, seniors, etc.

Ensuite, l'association proposera également à ses clients les plus défavorisés des sorties culturelles (musées, théâtres) et accueillera au restaurant des soirées à thèmes et des expositions.

Aurore a sollicité la fondation Veolia pour l'aider dans cette extension de son activité. L'aide accordée permettra à "Lectures gourmandes" de renouveler l'équipement de ses cuisines, anciennes et sous-dimensionnées, et d'installer une chambre froide : des investissements indispensables à son développement.